Drame à Bâle: «On va très mal! Notre garçon n'est plus là»
Actualisé

Drame à Bâle«On va très mal! Notre garçon n'est plus là»

Pendant des heures, la mère du garçon tué jeudi par une septuagénaire ignorait ce qui était arrivé à son enfant. Elle témoigne.

par
ofu/lha/qll/ats
1 / 14
Un drame s'est produit jeudi 21 mars 2019 vers 12h30, à Bâle.

Un drame s'est produit jeudi 21 mars 2019 vers 12h30, à Bâle.

Un garçon de 7 ans rentrait chez lui après l'école quand il a été poignardé par une inconnue alors qu'il marchait sur un trottoir.

Un garçon de 7 ans rentrait chez lui après l'école quand il a été poignardé par une inconnue alors qu'il marchait sur un trottoir.

bazonline.ch/Alexander Müller

«Toute l'école est sous le choc après cet acte tragique et incompréhensible», réagissait jeudi en fin de journée Simon Thiriet, du Département de l'éducation de Bâle-Ville. Quelques heures auparavant, un garçon de 7 ans avait été mortellement poignardé en pleine rue par une Suissesse de 75 ans, qui avait fini par se rendre à la police.

«Elle pensait qu'il s'agissait d'un accident de voiture»

Selon albinfo.ch, la mère du petit ignorait tout de la brutalité des faits et ce pendant des heures. «Ce n'est qu'à 20h qu'elle a appris que son fils avait été poignardé. Jusque là, elle pensait qu'il s'agissait d'un accident de voiture», raconte un proche de la famille au site.

Interrogée par «Blick», la maman du garçon témoigne: «On va très mal. On n'arrive pas à croire ce qui nous arrive. Notre garçon n'est plus là!» Et d'ajouter: «Je ne connais pas l'auteure des coups de couteau. Je ne l'ai encore jamais vue. Elle a détruit notre vie!» La maman explique qu'elle se fait soigner à l'hôpital depuis plusieurs jours. Elle a vu son fils pour la dernière fois il y a deux jours. «Il est venu me voir à l'hôpital. Il était heureux.» Selon elle, le petit sera enterré dans son pays d'origine, le Kosovo.

Appel à témoins

L'enquête n'a pas pour l'heure permis de déterminer les raisons de l'attaque. «Nous ne savons pas encore si l'auteure présumée et la victime se connaissaient», a déclaré l'inspecteur Peter Gill à «20 Minuten». La police recherche d'éventuels témoins.

Le petit garçon rentrait de l'école, jeudi vers 12h30-12h45, quand il a été poignardé par la septuagénaire. L'enseignante de l'enfant, qui rentrait elle aussi à la maison, l'a retrouvé grièvement blessé au sol. Elle a immédiatement alerté les secours. Emmené d'urgence à l'hôpital, il est décédé peu après des suites de ses blessures.

Rapport psychiatrique

Le Ministère public de Bâle-ville a des doutes sur la responsabilité pénale de la meurtrière présumée d'un enfant de 7 ans jeudi à Bâle. Un rapport psychiatrique va être établi. Le rapport de l'institut de médecine légale conclut que la femme âgée de 75 ans a tué le garçon en lui donnant un coup de couteau au cou. Le Ministère public a annoncé vendredi qu'il a demandé la mise en détention de la meurtrière présumée et un rapport psychiatrique.

Ton opinion