«On veut faire ce qu'aucun autre groupe n'a fait»
Actualisé

«On veut faire ce qu'aucun autre groupe n'a fait»

LAUSANNE – Les quatre Anglais de Bloc Party joueront ce soir à la salle Métropole. Un concert complet.

Depuis 2005, année de leur consécration, l'enthousiasme pour les rockers ne faiblit pas. Ils reviennent avec un nouvel album, «A Weekend In The City». Entretien avec le bassiste, Gordon Moakes.

– Le succès de votre premier album vous a-t-il mis la pression pour «A Weekend In The City»

– Pas trop. Mais on a toujours la pression de faire un disque qui soit aussi bien que possible.

– Quelles ont été vos influences musicales pour cet album?

– Elles sont diverses: Timbaland, Sigur Ros, Arcade Fire, notamment. Nous ne sommes pas seulement influencés par le rock. Délaisser le rock est une manière de faire de la musique intéressante.

– Vous avez un son très personnel, différent des autres groupes...

– C'est vrai. Lorsqu'on joue ensemble, chacun apporte quelque chose. Le résultat est un peu spécial... (Rires.)

– Comment décririez-vous votre musique?

– Emotionnelle, du rock de garçons. C'est de la musique que l'on peut écouter en faisant la vaisselle.

– Comment voudriez-vous que le groupe évolue dans l'avenir?

– On veut faire une musique qu'aucun autre groupe n'a fait. J'espère qu'on y arrivera.

– Un concert de Bloc Party, c'est comment?

– C'est comme être un adolescent.

Myriam Genier

Ton opinion