Onex prépare une guérilla juridique contre le Servette FC

Publié

GenèveOnex prépare une guérilla juridique contre Servette

La commune a débloqué de l’argent pour faire barrage en justice à l’implantation de l’académie du SFC aux Evaux.

Onex ne veut pas accueillir les jeunes du Servette FC, qui devront bientôt quitter leurs terrains de Balexert.

Onex ne veut pas accueillir les jeunes du Servette FC, qui devront bientôt quitter leurs terrains de Balexert.

TDG – G. Cabrera

Onex est déterminé à faire barrage à l’implantation de l’académie des jeunes footballeurs du Servette FC au parc des Evaux. Ainsi que le rapporte la «Tribune de Genève», le Conseil municipal a voté mardi dernier un crédit de 50’000 francs pour financer les futures procédures judiciaires que la commune entend mener pour couler le projet. A cette occasion, rapporte le quotidien genevois, la conseillère administrative Verte Maryam Yunus Ebener a rappelé que malgré les appels du pied de l’Etat, Onex ne changerait pas d’avis. «Nous jouons avec le temps pour retarder le plus possible la venue de l’académie afin que le Canton s’oriente vers d’autres sites.»

La magistrate s’est dite prête à saisir le Tribunal fédéral. D’ici là, la justice administrative genevoise doit statuer sur divers recours contre les autorisations de construire déposées par le Canton en lien avec ce projet. Ils émanent d’Onex, d’un collectif d’associations nommé «Sauvons le parc des Evaux»­­--, de la mairie de Bernex et d’un privé.

A terme, le SFC lorgne Vernier

Pour rappel, le projet querellé a été mis au point pour accueillir les jeunes du Servette FC qui vont bientôt devoir quitter Balexert, où le futur cycle d’orientation du Renard doit être bâti. Il est prévu de rénover et de transformer quatre terrains de football aux Evaux, dont trois en synthétique, ainsi que d’édifier un bâtiment de 2900 m2 qui abriterait l’administration, les vestiaires et des salles de massage et de physiothérapie. Cette solution ne serait que temporaire: le Canton vise à regrouper toutes les équipes du club grenat dans un seul pôle d’ici une dizaine d’années. Pource faire, un site a été identifié à Vernier.

(jef)

Ton opinion

11 commentaires