Crise migratoire: Onze migrants meurent au large de l'Espagne
Actualisé

Crise migratoireOnze migrants meurent au large de l'Espagne

Les garde-côtes espagnols ont retrouvé une embarcation à la dérive avec des dizaines de migrants à bord, dont onze étaient morts.

1 / 131
Le bébé d'une migrante africaine est né et mort pendant la traversée entre l'Afrique et l'archipel espagnol des Canaries, à bord d'une embarcation de fortune. (Mercredi 8 janvier 2019) (Image d'illustration)

Le bébé d'une migrante africaine est né et mort pendant la traversée entre l'Afrique et l'archipel espagnol des Canaries, à bord d'une embarcation de fortune. (Mercredi 8 janvier 2019) (Image d'illustration)

AFP
Un navire garde-côte de la marine marocaine a secouru 70 migrants subsahariens en difficulté à bord d'une embarcation de fortune en Méditerranée. Il a repêché 7 corps. (16 décembre 2019)

Un navire garde-côte de la marine marocaine a secouru 70 migrants subsahariens en difficulté à bord d'une embarcation de fortune en Méditerranée. Il a repêché 7 corps. (16 décembre 2019)

AFP
L'Italie a autorisé mardi soir l'arrivée de deux navires d'ONG humanitaires transportant des migrants secourus en Méditerranée. (3 décembre 2019)

L'Italie a autorisé mardi soir l'arrivée de deux navires d'ONG humanitaires transportant des migrants secourus en Méditerranée. (3 décembre 2019)

AFP

Onze migrants ont été retrouvés morts dans une embarcation au large des côtes du sud de l'Espagne aux côtés de 33 autres vivants, ont annoncé jeudi les garde-côtes espagnols.

«Onze personnes ont été retrouvées mortes à bord et 33 en vie», toutes provenant d'Afrique subsaharienne, a indiqué à l'AFP une porte-parole des garde-côtes.

L'embarcation était recherchée «depuis deux jours» dans la mer d'Alboran, entre l'Andalousie et le nord du Maroc, a-t-elle ajouté, précisant que les migrants avaient été ramenés dans le port d'Almeria vers 4h45 jeudi.

Selon cette parole, «rien n'indique» qu'il y ait des mineurs parmi les morts ou les 33 survivants (29 hommes et 4 femmes). Trois autres embarcations sont recherchées dans la zone avec à bord de chacune d'entre elles entre 50 et 55 migrants.

L'Espagne est devenue cet été la première porte d'entrée des migrants illégaux en Europe devant la Grèce et l'Italie.

Selon les derniers chiffres de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), actualisés au 16 décembre, plus de 55'000 migrants sont arrivés en Espagne par la mer depuis le 1er janvier et 744 sont morts dans la traversée, plus de trois fois plus qu'en 2017.

(nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion