Onze millions de francs pour rénover la patinoire
Actualisé

Onze millions de francs pour rénover la patinoire

VERNETS – Le crédit a été demandé au Conseil municipal de la ville. Plus cher que prévu.

«Il faut mettre la patinoire aux normes de la LNA de hockey sur glace», justifie d'emblée André Hédiger. Pour le conseiller administratif et maire de Genève, «son» projet de rénovation pourrait être débattu en commission dans les quinze jours déjà. «Si le crédit de 11,2 millions de francs est accepté, les travaux seraient réalisables dans les deux ans», précise-t-il. Avant d'ajouter: «Le crédit a été revu à la hausse en raison d'importants travaux sur les économies d'énergie et d'éclairage. De plus, les transformations ne devaient pas porter atteinte à la structure d'un bâtiment construit dans les années 50.» Mais quelles sont donc les principales transformations projetées? «Nous allons remplacer les tribunes latérales par des gradins sur pilotis surélevés d'une capacité de 650 places assises chacun, détaille l'architecte Mas-Durbec. L'idée est de créer un espace indépendant avec toilettes et buvette pour les visiteurs. L'espace VIP sera également repensé. Ramené à une capacité de 200 places, il proposera plus de confort et de transparence.» Quand on lui fait remarquer que la maquette ressemble étrangement à celle présentée en 2004, l'architecte ne se démonte pas. «C'est la même. Nous avons dû la dépoussiérer pour préparer la conférence de presse», s'amuse-t-il. Même ton du côté du manager général du Genève-Servette, Chris McSorley. «En qualité de club phare, nous restons très attentifs à toutes les améliorations apportées à la patinoire.»

Giancarlo Mariani

Ton opinion