Police: Opération contre les drogues de synthèse à Fribourg
Publié

PoliceOpération contre les drogues de synthèse à Fribourg

La police a interpellé 50 personnes suspectes en septembre. Le canton veut lutter grâce à une task force contre le trafic des drogues telles que la méthamphétamine.

L’opération a permis de freiner et de déstabiliser momentanément le marché fribourgeois des drogues de synthèse, selon la Police cantonale.

L’opération a permis de freiner et de déstabiliser momentanément le marché fribourgeois des drogues de synthèse, selon la Police cantonale.

Keystone

La police cantonale fribourgeoise a constitué une task force pour lutter de manière ciblée contre le trafic sur sol cantonal des drogues de synthèse. La démarche concerne particulièrement de la méthamphétamine.

Les policiers ont interpellé et entendu environ 50 personnes suspectes en septembre, en étroite collaboration avec le Ministère public. Certaines ont été placées en arrestation provisoire, d’autres ont été écrouées, voire placées en détention provisoire, pour les besoins de l’enquête, selon un communiqué publié vendredi.

L’opération a notamment permis de freiner et de déstabiliser momentanément le marché fribourgeois des drogues de synthèse, a relevé la Police cantonale. Les investigations ont révélé des ramifications intercantonales, notamment avec les cantons de Vaud, Berne et Bâle.

Sur la cinquantaine de personnes interpellées, 45 auteurs présumés d’infractions à la loi sur les stupéfiants ont été ou seront dénoncés au Ministère public. Toutes ces personnes, âgées entre 23 et 45 ans, sont domiciliées dans le canton de Fribourg.

Il apparaît par ailleurs que depuis 2017 le nombre des consommateurs de méthamphétamine installés dans le canton est relativement stable, se situant aux alentours de 200 personnes. La dangerosité du produit a aussi été mise en exergue, en raison de son caractère addictif, rapide et extrêmement puissant.

(ATS/NXP)

Ton opinion