Smartphone en test: Oppo fait gentiment oublier Huawei

Publié

Smartphone en testOppo fait gentiment oublier Huawei

Avec sa nouvelle gamme Reno8, le fabricant chinois se place comme le principal concurrent de Samsung sur les appareils tournant sous Android.

par
Laurent Favre
1 / 13
Le modèle phare de la gamme, le Reno8 Pro.

Le modèle phare de la gamme, le Reno8 Pro.

20min (photographié avec le Reno8 Pro)
Oppo a dévoilé un modèle premium, le Reno8 Pro, le 31 août 2022 à Paris.

Oppo a dévoilé un modèle premium, le Reno8 Pro, le 31 août 2022 à Paris.

20min (photographié avec le Reno8 Pro)
Le Reno8 Pro mise avant tout sur ses capteurs d’images.

Le Reno8 Pro mise avant tout sur ses capteurs d’images.

20min (photographié avec le Reno8 Pro)

Oppo a dévoilé la semaine dernière à Paris sa nouvelle gamme de smartphones Reno8 et sa première tablette pour le marché européen. Toujours pas de téléphone pliable à l’horizontal ou à la verticale, mais la marque chinoise a présenté un modèle premium de haute volée, le Reno8 Pro s’appuyant sur un écran 6.7’’ FHD+ avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz, axé résolument sur la photo.

Tout pour la photo

L’Oppo Reno8 Pro a en effet hérité de la puce MariSilicon X réservée au traitement des images et qui avait été intronisée avec le Find X5 Pro, le smartphone de référence de la marque. Les amateurs éclairés de photo et de vidéo y trouvent leur compte avec des réglages optimisés, tout en pouvant s’en détacher selon leurs besoins. L’appareil et ses capteurs Sony gèrent la vidéo 4K Ultra HDR (cela commence à chauffer seulement après une dizaine de minutes d’enregistrement en 4K). Le Reno8 Pro confirme également de très bonnes dispositions en faible luminosité, terrain de bataille privilégié entre les fabricants de smartphones haut de gamme.

Test en conditions extérieures à basse luminosité, en résolution 1080p avec la fonction de stabilisation activée.

20min

L’appareil permet également de faire des effets bokeh (flou de l’arrière-plan) en mode vidéo (f 1,4) et des ralentis ultralents jusqu’à 960 images par seconde.

Pour les vidéastes, le stabilisateur incorporé n’est pas à la hauteur de celui intégré dans le modèle Find X5 Pro, mais cela se ressent en contrepartie sur le poids de l’appareil largement revu à la baisse.

Oppo s’est positionné comme un spécialiste de la charge rapide et le Reno8 Pro n’y échappe pas, pouvant reprendre 50% de charge en l’espace de 11 minutes avec son chargeur dédié. L’appareil semble se décharger moins rapidement que l’Oppo Find X5 Pro, une critique que l’on trouve régulièrement chez le fabricant chinois. Du côté de la couche logicielle, l’appareil n’a pas encore accès à ColorOS 13 d’Oppo qui s’appuie sur la dernière version Android 13 et dont le déploiement a juste commencé sur la gamme Find X5.

De la concurrence

Avec un prix fixé à 749 fr., le Reno 8 Pro 5G avec une mémoire de stockage de 256 GB est en concurrence direct sur Android avec le Galaxy S22 de Samsung, en version 128 GB, ou le Pixel 6 Pro de Google également en version 128 GB. Mais c’est aussi à ce tarif qu’on trouve des formes plus originales avec, par exemple, la version précédente du smartphone pliable à clapet de Samsung (Z Flip 3) en version 256 GB et du smartphone pliable Surface Duo de Microsoft. Chez Apple, on peut acheter à ce tarif l’iPhone 12 en 128 GB.

À noter toutefois qu’Oppo n’a pas aligné ses prix avec l’euro, les tarifs suisses étant ainsi nettement plus avantageux.

Décliné en milieu de gamme

Quant au Reno 8 5G avec 256 GB de mémoire de stockage, il tourne sur un processeur moins puissant et se voit privé de la puce de traitement des images. À moins de 500 fr., il est en concurrence directe avec le Galaxy A53 de Samsung, le 12X de Xiaomi et le Nothing Phone, le nouveau venu semi-transparent avec ses jeux de lumière calqués sur des fonctionnalités et notifications. À ce tarif, chez Apple, on peut trouver un iPhone SE de 3e génération mais avec 128 GB de mémoire seulement.

Il n’aura pas échappé aux fans de la marque qu’Oppo a sauté la gamme 7, qui existe mais qui n’a pas été commercialisée en Europe. Cela peut servir aux plus petits budgets qui trouveront peut-être des bonnes affaires avec un appareil de la gamme Reno6 dont les prix devraient être revus à la baisse.

Conclusion

La marque chinoise profite des malheurs de son compatriote Huawei, victime des sanctions américaines avec l’absence notable de la suite logicielle Google (voir notre test), pour devenir l’une des nouvelles références en matière de smartphone. Dans la lignée du Find X5 Pro, Oppo a sorti avec le Reno8 Pro un appareil premium bien fini, très complet et sans véritable point faible. Il ne manque désormais à la marque que ses appareils pliables attendus pour l’an prochain pour rivaliser dans toutes les catégories avec le sud-coréen Samsung qui équipe 29% du marché suisse avec ses appareils sous Android, alors qu’Apple et ses iPhone dominent toujours avec 53% du marché selon StatCounter.

La fiche du Reno8 Pro 5G

La fiche du Reno8 5G

  • 6.43’’, FHD+, 90Hz, OLED

  • Capteurs dorsaux: 50 MP, Sony IMX766, f/1.8, grand-angle
    8 MP, f/2.2, ultragrand-angle
    2 MP, f/2.4, macro

  • Capteur frontal: 32 MP, Sony IMX709, RGBW, AF

  • 8 GB RAM + 256 GB mémoire interne

  • 4500 mAh
    80W SuperVOOC

  • Puce: MediaTek Dimensity 1600

  • ColorOS 12.1. basé sur AndroidTM 12

  • 2G / 3G / 4G / 5G SA; Wi-Fi® 6, Bluetooth® 5.3, NFC

  • 160.0 x 73.4 x 7.67 mm, 179g

  • Shimmer Black,Shimmer Gold

  • Fingerprint (Display), Stereo Speakers, IP54

Ton opinion

8 commentaires