07.09.2020 à 18:59

SuisseOpposé à SwissCovid, il veut changer la Constitution

François de Siebenthal, porte-parole du comité référendaire contre l’app de traçage, veut supprimer les impôts et instaurer un revenu de base inconditionnel.

de
Sven Forster/pac
L’économiste de 65 ans n’est affilié à aucun parti politique.

L’économiste de 65 ans n’est affilié à aucun parti politique.

KEYSTONE

Après être devenu le porte-parole du référendum contre l’app de traçage SwissCovid lancée le 30 juin, François de Siebenthal veut aller plus loin. Le 20 septembre, le politicien indépendant vaudois, entouré de plusieurs individus proches du comité référendaire, entend lancer une nouvelle initiative. Comme le rapporte «CH Media», cette dernière prévoit une révision totale de la Constitution suisse.

En plus de la suppression des mesures sanitaires liées à la crise du coronavirus, les initiants veulent instaurer un revenu de base inconditionnel pour tous les Suisses. Tous les impôts et taxes devraient être supprimés. Et un prélèvement de un pour mille devrait être instauré pour toutes les transactions scripturales, dont celles qui ne se font pas en espèces.

De plus, la Banque nationale suisse devrait être donnée au peuple. François de Siebenthal accuse en effet la BNS de garder pour elle l’argent de la Confédération, des cantons et des citoyens: «Elle a maintenant amassé environ 1000 milliards de francs et devrait distribuer les deux tiers de ses bénéfices aux cantons et un tiers à la Confédération. Mais elle ne le fait pas», explique le Vaudois.

Le CF serait réélu

Si l’initiative est acceptée, tout le Parlement devrait en outre démissionner dans les deux ans et de nouvelles élections seraient organisées. Le Conseil fédéral serait également entièrement réélu. Le politicien indépendant se montre très remonté contre le CF et la gestion de la crise: «Il a utilisé une loi d’urgence pour organiser un coup d’Etat». Il faut à présent regagner nos libertés, estime François de Siebenthal.

L’économiste de 65 ans s’est présenté deux fois au Conseil d’Etat vaudois, sans succès. Il se dit en faveur d’un Etat providence pleinement développé et n’est affilié à aucun parti politique. «Le schéma gauche-droite est un piège. Je suis au-dessus de ce clivage».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
412 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

09-.,_@

09.09.2020 à 00:02

Un Saint Homme !

Oui au RBI à 2500 fR

08.09.2020 à 11:19

Des sous des sous jusqu’à 2500.-/mois, cela m’irait très bien, cela viendrait s’ajouter à mes rentes loyers. Un joli salaire sans pour autant augmenter mes impôts. 2500.- d’argent de poche supplémentaires, c’est plus en première que je vais prendre l’avion, mais c’est en jet que je vais pouvoir aller me prélasser en dehors des vacances scolaires, à moindre coûts et avec un service aux petits oignons. Si tout se passe bien je laisserais ces 2500.- en pourboires.

Oui au RBI à 2500 fR

08.09.2020 à 11:19

Des sous des sous jusqu’à 2500.-/mois, cela m’irait très bien, cela viendrait s’ajouter à mes rentes loyers. Un joli salaire sans pour autant augmenter mes impôts. 2500.- d’argent de poche supplémentaires, c’est plus en première que je vais prendre l’avion, mais c’est en jet que je vais pouvoir aller me prélasser en dehors des vacances scolaires, à moindre coûts et avec un service aux petits oignons. Si tout se passe bien je laisserais ces 2500.- en pourboires.