Lausanne – Opposés aux JO à Pékin, des manifestants se sont enchaînés à l’intérieur du CIO

Publié

LausanneOpposés aux JO à Pékin, des manifestants se sont enchaînés à l’intérieur du CIO

Non autorisée, une manifestation s’est conclue avec six interpellations de militants pro-tibétains opposés à la tenue des prochains Jeux olympiques en Chine.

Le siège du CIO a été le théâtre d’une manifestation anti-JO 2022, samedi matin.

Le siège du CIO a été le théâtre d’une manifestation anti-JO 2022, samedi matin.

VANESSA CARDOSO/24 HEURES

Le siège du Comité international olympique (CIO) a été le théâtre d’une manifestation pro-tibétaine non autorisée, samedi matin. Une dizaine de militants ont voulu protester contre la tenue des JO 2022 à Pékin, selon «24 Heures». Parmi les activistes présents, pour la plupart membres zurichois de la «Tibetan Youth Association in Europe», cinq se sont enchaînés à l’intérieur du bâtiment. Deux autres en ont fait de même, à l’extérieur, en s’attachant aux anneaux olympiques.

Devant leur refus d’obtempérer, les policiers sont passés à l’action en détachant les manifestants enchaînés à l’intérieur de l’établissement, avant de les traîner hors de celui-ci. Au total, six d’entre eux ont été arrêtés, afin de procéder à une identification. Dans une déclaration, le CIO a condamné cette action et précisé qu’un de ses agents de sécurité «a été légèrement blessé».

(FAZ)

Ton opinion

31 commentaires