Actualisé 18.01.2007 à 15:23

«Optimisme modéré» pour la place financière Suisse

Les banques et sociétés financières ont joui d'un excellent exercice 2006, avec des bénéfices en hausse de 15 à 20 % au lieu des 5 à 10 % prévus. Pour 2007, l'optimisme est modéré.

Pour maintenir le rythme, il faudrait que les bénéfices continuent d'augmenter et que les taux d'intérêts restent bas, a indiqué l'association jeudi devant la presse à Berne. Elle se dit confiante pour la seconde condition mais prudente pour la première: à terme, les résultats des sociétés devraient se normaliser.

La place financière helvétique se maintient à un niveau «très satisfaisant» en comparaison internationale. La Suisse reste de loin le numéro un mondial dans le domaine du «private banking», avec une part de marché de 28 % pour les avoirs transfrontaliers.

Quant aux activités de gestion de fortune, les banquiers privés jugent qu'il ne faut pas se montrer trop optimiste. «En 2005 nous avions sous-estimé la qualité des résultats pour 2006; il se peut que l'inverse se produise aujourd'hui». (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!