Suisse: Optimisme prudent de Manpower pour l'emploi
Actualisé

SuisseOptimisme prudent de Manpower pour l'emploi

Tandis que le chômage en Suisse poursuit sa baisse, les perspectives d'embauche restent positives pour le troisième trimestre 2015, selon le baromètre Manpower de l'emploi.

Sur 750 employeurs sondés en Suisse, 6% prévoient une augmentation de personnel au troisième trimestre 2015 et 5% anticipent une diminution, indique mardi Manpower. La grande majorité (83%) n'envisage aucun changement et 6% ne savent pas encore.

La prévision nette d'emploi, c'est-à-dire le solde, corrigé des variations saisonnières, entre ceux qui vont embaucher et ceux qui vont réduire leurs effectifs, ressort à 2% pour la période de juillet à septembre prochain. Ce résultat a fléchi de 2 points par rapport au trimestre précédent et d'un point en rythme annuel.

Les intentions d'embauche de nombreux secteurs et régions sont en recul par rapport à la période précédente. «L'appréciation du franc déploie certainement ses effets sur la marche des affaires et sur les perspectives de développement des entreprises», commente Patrick Maier, directeur général de Manpower Suisse, cité dans le communiqué.

Tessinois positifs

Ainsi, les employeurs du Nord-Ouest de la Suisse sont les plus confiants ( 8%). A l'opposé, en Suisse orientale, les pessimistes dominent (-3%). En Suisse centrale, la prévision nette s'inscrit à 1%. Au Tessin, les employeurs ont renoué avec l'optimisme ( 1%).

Par branches, c'est dans la construction que les perspectives d'embauche au 3e trimestre sont les plus réjouissantes ( 18%), devant les services publics et sociaux ( 9%). Le tableau est plus sombre pour le secteur du transport, entreposage et de la communication (-8%) et pour l'industrie manufacturière (-5%).

Dans l'enquête globale, les employeurs italiens (-4%) et brésiliens (-3%) sont les seuls sur 42 pays examinés à ne pas prévoir une hausse des effectifs. Les perspectives les plus dynamiques se trouvent à Taïwan ( 42%), en Inde ( 37%) et au Japon ( 23%). (ats)

Ton opinion