Or, argent, cuivre, la pénurie est en vue
Actualisé

Or, argent, cuivre, la pénurie est en vue

Paris – A l'image du pétrole, les réserves de métaux risquent de se tarir d'ici à une cinquantaine d'années.

Selon l'hebdomadaire anglais New Scientist, la plupart des métaux ne pourront plus être extraits du sol dans cinquante ou cent ans. L'iridium, métal utilisé en électronique, se tarira dans quatre à treize ans. Son prix a bondi de 60 dollars (72 fr.) le kilo en 2003 à 1000 dollars (1200 fr.) le kilo. Le zinc en a pour 34 à 46 ans, l'uranium entre 19 et 59 ans. Les mines d'or seront vides dans 36 à 45 ans, celles de cuivre dans 38 à 61 ans. Celles de plomb dans 8 à 42 ans. Celles d'argent dans 9 à 29 ans. Les ressources de plombs tiendront de 8 à 42 ans, celles d'étain de 17 à 40 ans. Les filons de platine pourraient disparaître dans 42 à 360 ans. Que faire? Recycler les métaux. Des chercheurs anglais projettent d'extraire le platine de la poussière au bord des routes. Ce métal participe en effet aux catalyseurs des automobiles. Une autre possibilité consiste à utiliser davantage de fer ou de plastique en remplacement du cuivre pour les conduites d'eau. Les scientifiques imaginent d'extraire des métaux de la mer ou d'aller les chercher sur la lune. (gim)

Ton opinion