Actualisé 16.05.2008 à 09:49

Orange commercialisera aussi l'iPhone d'Apple

Après Swisscom, Orange commercialisera également l'iPhone d'Apple en Suisse cette année encore.

Comme le géant bleu, Orange ne précise ni la date du lancement, ni le prix du très attendu téléphone multifonctions du groupe informatique californien.

Numéro deux des télécommunications en Suisse, Sunrise demeure discret quant à savoir s'il proposera l'iPhone dans son assortiment. Contacté vendredi par l'ATS, Konrad Stokar, le porte- parole de Sunrise n'a pas souhaité indiquer si l'opérateur, qui se dit intéressé par l'iPhone, négocie avec Apple.

La distribution par Orange du téléphone mobile doté d'un iPod et d'un terminal internet en Suisse intervient dans le cadre d'un accord que sa maison-mère homonyme, filiale de France Télécom, a signé avec Apple et dévoilé vendredi. Orange, qui a lancé l'iPhone en exclusivité en France fin novembre 2007, le commercialsera dans quelque 20 pays.

Outre la Suisse, l'iPhone, sera ainsi disponible en Autriche, Belgique, Egypte, Jordanie, Pologne, Portugal, République Dominicaine, Roumanie, Slovaquie, Suisse. Orange le commercialisera également en Afrique, l'opérateur étant notamment présent au Botswana, au Cameroun, en Côte d'Ivoire, à Madagascar, au Mali, à l'île Maurice, au Niger et au Sénégal.

Changement de modèle

France Télécom a précisé la semaine dernière qu'il avait dépassé les 100.000 ventes d'iPhone en France depuis fin novembre. Lancé en juin 2007 aux Etats-Unis en exclusivité avec AT&T, l'iPhone est actuellement disponible officiellement en France (Orange), en Allemagne avec T-Mobile, en Grande-Bretagne (O2), en Autriche (T- Mobile) et en Irlande (O2).

Dans ces six pays, la marque à la pomme a à chaque fois signé des contrats exclusifs avec les opérateurs concernés, ces derniers lui reversant un pourcentage des revenus réalisés avec le téléphone portable. Ce modèle d'affaires exclut aussi le subventionnement de l'iPhone.

Ainsi, tout un «marché gris» s'est développé autour du très médiatisé téléphone mobile à écran tactile. Désespérant de voir débarquer l'iPhone en terres helvètes, près de 42.000 consommateurs suisses se le sont procurés par ce canal au prix fort, déboursant jusqu'à 900 francs.

Un modèle auquel Apple semble avoir en partie renoncé, puisque son téléphone mobile sera commercialisé par plusieurs opérateurs dans certains pays, comme entre autres la Suisse, l'Autriche et l'Italie.

Réveil des smartphones

Avec le lancement de l'iPhone, Apple a sonné le réveil du segment des smartphones, ces téléphones portables «intelligents», capables notamment de surfer de manière confortable sur internet. Ces derniers jours, le fabricant des ordinateurs Macintosh et du lecteur musical iPod a multiplié les accords de distribution pour son appareil.

Ainsi le numéro un mondial, le britannique Vodafone, commercialisera l'iPhone en Australie, République tchèque, Egypte, Grèce, Italie, Inde, Portugal, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud et Turquie. Apple a aussi passé des contrats avec les opérateurs italien Telecom Italia, le canadien Rogers, ainsi que le groupe de Singapour SingTel.

Ce dernier distribuera le téléphone dans la ville-Etat asiatique, ainsi qu'en Inde, aux Philippines et en Australie. L'iPhone sera également commercialisé en Amérique latine par l'entremise du géant mexicain America Movil et de ses filiales. Apple a écoulé 5,5 millions d'exemplaires de son mobile.

Le groupe américain avait indiqué l'an passé vouloir en vendre 10 millions d'unités jusqu'à fin 2008. Apple devrait dévoiler la 2e génération de l'iPhone, avec notamment l'accès au réseau mobile à haut débit (3G ou UMTS), lors de la conférence des développeurs qui débutera le 9 juin à San Francisco. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!