En concert à Paléo: Orelsan: «Je compose en caleçon»
Actualisé

En concert à PaléoOrelsan: «Je compose en caleçon»

Le rappeur se produira vendredi 20 juillet sous le Chapiteau.
Orelsan s'est livré lors de son passage aux Eurockéennes de Belfort au début du mois. Voici quelques confessions.

par
Fabien Eckert/David Maccabez

L'interview d'Orelsan lors de la sortie de son deuxième album en décembre 2011.

«Pour écrire, j'ai besoin de m'isoler pendant une semaine entière, sans me doucher, ni m'habiller», a confié le rappeur polémiste, qui mettra le feu à l'Asse demain soir. Orelsan a expliqué qu'en tournée, il ne trouve pas les bons moments pour créer de nouvelles chansons: «Quand je suis en vadrouille, j'ai besoin d'écrire. Mais bizarrement, c'est là où j'ai le moins de temps à y consacrer».

Revenant sur son style souvent sombre et sarcastique, le Français s'est justifié: «C'est plus facile d'écrire des chansons tristes et noires. Les textes joyeux deviennent facilement niais et chiants mais c'est difficile à éviter. C'est peut-être son penchant pour le metal lorsqu'il était adolescent, qui désinhibe son côté obscur. Orelsan a d'ailleurs avoir adorer regarder Refused.

Mais au final, il se décrit comme quelqu'un d'heureux. «Je suis Français, j'ai besoin de ne pas être content», a-t-il conclu.

Orelsan

Vendredi 20 juillet 2012, 23h, Chapiteau

Paléo Festival, du 17 au 22 juillet 2012. Infos:

www.paleo.ch

Ton opinion