Orgasme de la gorge: l’avez-vous déjà connu?

Certaines personnes confessent avoir déjà eu un orgasme de la gorge.

Certaines personnes confessent avoir déjà eu un orgasme de la gorge.

Getty Images/iStockphoto
Publié

SexualitéOrgasme de la gorge: l’avez-vous déjà connu?

Une personne sur cinq aurait déjà joui grâce à une stimulation pharyngo-buccale.

par
Nina Seddik

«J’ai ressenti du plaisir depuis ma bouche jusqu’à mes organes génitaux, comme des vagues qui parcourent un canal, raconte Dominique D’Vita au magazine «Insider», dans un article publié le 11 novembre. Cette enseignante de tantra résidant à Austin, aux États-Unis, dit avoir des orgasmes de la gorge qui se manifestent par un épaississement de la salive et des tremblements du corps.

Comme elle, d’autres femmes ont confié à «Insider» avoir régulièrement des orgasmes de la gorge. La sexologue américaine Debra Laino parle «d’un corps qui vibre en entier». La coach en sexualité Lucia Pavone de «secousses dans la gorge et d’une euphorie soudaine». Pour Edwina Caito, experte en sex-toys, l’orgasme de la gorge se répand jusque dans ses parties génitales. Les témoins indiquent que l’orgasme a été provoqué à la suite d’une stimulation par un jouet érotique, les doigts ou la fellation.

Avez-vous déjà eu un orgasme de la gorge?

Une personne sur cinq

Bien qu’il existe très peu de chiffres à ce sujet, une étude réalisée par le Dr Herbert Arthur Otto, publiée en 1999 dans son livre «Liberated Orgasm: The Orgasmic Revolution» (Libération de l’orgasme: la révolution orgasmique), a révélé que sur 205 femmes et 130 hommes interrogés, 20% avaient déjà eu un orgasme de la bouche ou de la gorge. Bien que le pourcentage soit égal, le médecin a néanmoins souligné le fait que les hommes avaient été nettement moins enclins à décrire leur orgasme en détail que les femmes.

La force de la pensée

Selon le Dr Amir Marashi, gynécologue-obstétricien et fondateur de la société de sex-toys Cerē, le nerf vague – nerf crânien le plus long et le plus ramifié du système parasympathique – serait à l’origine de ces orgasmes. «Quatre ramifications de ce nerf atteignent les muscles et les tissus de l’arrière de la bouche, la racine de la langue, la gorge et les cordes vocales, explique-t-il. Le nerf vague se connecte indirectement aux organes génitaux par l’intermédiaire du nerf pudendal, qui les stimule. C’est peut-être une des raisons pour lesquelles la stimulation de la gorge peut déclencher des orgasmes génitaux.»

Si cette hypothèse se vérifie, pourquoi les personnes ayant témoigné ne jouissent-elles pas quand elles mangent, par exemple? «Un orgasme de la gorge, comme n’importe quel orgasme d’ailleurs, commence dans la tête, assure Chelsie Reed, conseillère en santé mentale et auteure. Certaines personnes sont capables de jouir par la seule force de la pensée, sans avoir besoin d’aucun contact physique. C’est la raison pour laquelle nous n’avons pas d’orgasme quand nous mangeons, nous nettoyons les oreilles ou nous faisons masser le cou.»

Ton opinion

34 commentaires