Orlando et Johnny, deux pirates sinon rien
Actualisé

Orlando et Johnny, deux pirates sinon rien

Ils sont les stars de «Pirates des Caraïbes: le secret du coffre maudit», qui sort aujourd'hui aux Etats-Unis (dès le 2 août en Suisse).

Johnny Depp et Orlando Bloom restent discrets sur les secrets du tournage. Le mari de Vanessa Paradis, dans la peau de Jack Sparrow, avoue «sans hésitation» l'insolence comme point commun avec son personnage. Quant à son compère, Will Hunter à l'écran, il révèle un plaisir toujours plus grand à jouer les cascadeurs. «20 minutes» les a rencontrés à Paris.

– Comment avez-vous vécu les tournages consécutifs des volets 2 et 3?

Johnny. – Nous avons pu explorer nos personnages. Orlando devient de plus en plus pirate, et nous avons pu travailler ces points-là sans temps mort.

Orlando. – J'ai pu améliorer mes émotions dans toutes les scènes où je retrouve mon père, prisonnier de Davy Jones.

– Quel est le point commun entre vous et Jack Sparrow?

Johnny. – Sans hésitation l'insolence. Ce film m'a révélé aussi que je vis avec ce personnage depuis longtemps. Je le connais très bien maintenant.

– Quel est le point commun entre vous et Will Hunter?

Orlando. – J'adore me jeter par terre et sauter du haut de certains trucs. C'est un amusement constant.

– Comment avez-vous préparé le rôle de Jack Sparrow?

Johnny. – Secret de fabrication. Sinon, j'ai suggéré des détails pour la coiffure, la tenue, l'allure générale. Des directeurs de Disney sont venus me voir, car ils étaient anxieux. Ils craignaient que je pousse le personnage dans la folie et que je fasse trop peur aux enfants.

– Comment avez-vous préparé le rôle de Will Hunter?

Orlando. – Cette fois-ci, j'ai demandé à avoir de vraies bottes de pirate. J'en ai souffert pendant tout le tournage. Mais, comme Johnny, je ne vous révélerai rien de mes mystères.

Juan Caido

Ton opinion