Actualisé 20.09.2008 à 20:55

NicaraguaOrtega accuse les USA d'avoir projeté d'assassiner Chavez

Le président du Nicaragua Daniel Ortega a accusé les Etats-Unis d'avoir préparé une tentative d'assassinat contre son voisin et allié vénézuélien Hugo Chavez, dans une conspiration avec des officiers de l'Armée de l'air vénézuélienne.

Le plan prévoyait «d'utiliser un avion de combat, des officiers de l'Armée de l'air vénézuélienne au service de l'empire et de l'oligarchie pour bombarder l'endroit où Chavez se trouvait, sans se soucier qu'il y aurait là cent ou deux cents personnes. C'était ça, le plan», a déclaré M. Ortega vendredi soir, cité samedi par la presse du pays.«Ils veulent l'assassiner parce que c'est un homme bon, parce qu'il est au côté des pauvres, parce qu'il veut l'unité latino-américaine», a-t-il insisté.M. Ortega a également approuvé le président Chavez pour l'expulsion, jeudi, du directeur pour les Amériques de l'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch peu après la publication d'un rapport de HRW, très critique à l'encontre de ses dix ans de pouvoir.L'expulsion est justifiée, selon lui, quand il s'agit de «ceux qui ont conspiré sous couvert de leur mission diplomatique et d'autres qui sont entrés comme touristes et ont lancé une sale campagne contre le gouvernement bolivarien».Le Nicaragua agira de même, a-t-il averti, contre les étrangers qui essaieraient de «nous nuire».Le gouvernement de Managua enquête actuellement sur 701 organisations non-gouvernementales (ONG) de défense des droits de l'Homme sur la présomption d'activité illégale.Le président Chavez avait ordonné le 11 septembre l'expulsion de l'ambassadeur américain à Caracas, en solidarité avec la Bolivie qui avait expulsé la veille le représentant américain à La Paz.Quelques heures plus tôt, M. Chavez avait dénoncé une tentative présumée de coup d'Etat à son encontre, précisant que le pays était victime d'un «nouvel assaut impérialiste», en référence aux Etats-Unis. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!