Etats-Unis: «Oui, c'est bien son vagin que l'on a vu!»
Actualisé

Etats-Unis«Oui, c'est bien son vagin que l'on a vu!»

Une Américaine réclame 10 millions de dollars à la chaîne VH1 pour ne pas avoir flouté ses parties intimes dans l'émission «Dating Naked»

par
mja
Au départ, Jessie n'avait pas l'air très perturbée par sa nudité...

Au départ, Jessie n'avait pas l'air très perturbée par sa nudité...

«Dating Naked», c'est cette émission dans laquelle des anonymes font connaissance dans le plus simple appareil. La chaîne s'occupe ensuite de flouter les parties intimes de chacun. Jessie Nizewitz a fait partie de ces candidats peu pudiques. Dans l'émission diffusée le 31 juillet sur VH1 aux Etats-Unis, les téléspectateurs ont pu la découvrir nue, en train de se battre gentiment dans le sable avec son rendez-vous. Encouragée par l'équipe de tournage qui lui a assuré que tout serait flouté, la jeune femme a été filmée dans des positions peu flatteuses.

Manque de pot, la promesse du floutage n'a pas été totalement tenue. D'où la plainte déposée par la jeune femme de 28 ans.

«Pour le premier épisode, j'ai invité des amis à la maison, et j'ai été mortifiée quand j'ai vu que l'on voyait mes parties intimes», a-t-elle dit à adweek.com. Loin de laisser tomber l'affaire, elle a fait appel à l'avocat des célébrités, Matthew Blit, pour la défendre. Elle a déposé une plainte contre la chaîne et la production et demande 10 millions de dollars (plus de 9 millions de francs) de dommages et intérêts.

Consciente que son coup de gueule pourrait faire l'objet de railleries au vu du titre de l'émission «Dating Naked» (Draguer nu), Jessie a expliqué que même des internautes avaient remarqué que la scène pointée du doigt en révélait plus que prévu. «J'ai mis la scène au ralenti, juste pour m'en assurer. Oui, ils ont bien montré son vagin à la télé!» a posté l'un d'eux. La chaîne refuse de s'exprimer tant que l'affaire est en cours.

Ton opinion