Actualisé 14.11.2014 à 15:17

Nabilla des «Anges 4»«Oui j'ai refait mes seins mais c'est tout!»

Attaquée sur son physique et traitée d'escort girl, la candidate genevoise des «Anges de la télé-réalité 4» s'explique en primeur. Et révèle qu'elle n'est pas célibataire.

par
Fabrice Aubert
Nabilla crée le buzz sur Twitter avec son physique.

Nabilla crée le buzz sur Twitter avec son physique.

De nombreux internautes vous critiquent sur Twitter. Comment le vivez-vous?

J'ai l'habitude des critiques. D'une manière générale je trouve que les critiques sont toujours bonnes à prendre. Mais je ne me préoccupe pas de ce que disent des gens que je ne connais pas. En plus eux ne me connaissent pas non plus. Et je trouve petit de s'arrêter à un physique.

Justement, les mauvaises langues disent que vous êtes complètement refaite. C'est vrai?

Non. Il y a un peu moins d'un an, je venais d'avoir 18 ans, j'ai fait une augmentation mammaire. Je trouvais que je n'avais pas assez de poitrine. Et comme je veux vraiment travailler pour de la lingerie, je trouvais que cela serait plus joli avec une poitrine un peu plus grosse. Je suis très contente du résultat. Cela correspond tout à fait à ma personnalité et si c'était à refaire, je le referais.

Nabilla en interview

Avez-vous retouché autre chose sur votre corps?

Non. C'est la seule chose. En Europe, les gens sont très fermés sur la chirurgie. Quand on refait quelque chose, ils pensent que tout est refait. Alors que non. Combien de filles de télé-réalité ont refait leur poitrine? Ce n'est pas pour autant qu'elles ont refait autre chose.

Vous aimeriez vous refaire autre chose?

Non. Tout ce qui touche le visage me fait peur. J'ai voulu faire cette augmentation mammaire mais je ne pense pas que je referais d'autres opérations.

C'est une opération qui doit coûter cher. Comment l'avez-vous financée?

Je l'ai payée avec tout l'argent que j'avais mis de côté. J'ai fait du mannequinat depuis l'âge de 13 ans. J'ai eu énormément de contrats dans le monde entier: je suis allée en Corée, en Chine, en Inde. J'ai réussi à mettre pas mal d'argent de côté et à payer cette opération sans problème.

Quelle a été la réaction de vos parents?

Ma mère l'a très bien pris. Elle m'a dit qu'elle comprenait plus ou moins mais surtout qu'elle voulait que ce soit la dernière chose que je touche.

Vous avez un tatouage sur le sein droit. Que signifie-t-il?

Quand je suis allé à Hawaï, je me suis fait ce tatouage qui signifie que je vis pour moi et que je le fais à fond. On est juste de passage sur cette terre donc il faut en profiter au maximum.

C'est votre seul tatouage?

Non. J'ai une petite étoile sur le poignet que j'avais faite avec une amie pour sceller notre amitié. Et j'ai encore des ailes dans le dos pour la liberté. J'adore les tatouages mais là j'arrête parce que pour travailler c'est pas super.

Quelle est la partie de votre corps donc vous êtes la plus fière?

Mes fesses, je les aime bien.

C'est avec le manequinat que vous avez pu vivre ces dernières années?

En parallèle de mes études, j'ai fait plusieurs jobs. J'ai fait des présentations, j'ai travaillé comme hôtesse dans différents salons comme celui de l'horlogerie à Bâle ou de l'auto de Genève où j'ai même été élue Miss Salon. J'ai aussi travaillé dans un fitness, le soir dans un vidéoclub, etc.

Et votre avenir, vous le voyez dans la mode?

Je veux vraiment devenir mannequin de lingerie. Là, je vais partir à Cancun, au Mexique, pour faire des photos sexy. Je n'ai aucun problème avec mon corps, je m'assume complètement. J'aime beaucoup les photos de Playboy, par exemple. Je trouve que c'est classe sans être vulgaire. Et après j'irai à Los Angeles. Aux Etats-Unis, les gens sont plus ouverts aux photos sexy et dénudées qu'ici. En plus, j'ai une proposition à Los Angeles pour devenir l'égérie d'une boisson énergisante.

Des rumeurs disent que vous êtes escort girl à Genève...

J'ai entendu ces rumeurs. Mais je n'y fais pas attention parce que de toute façon mes proches savent que c'est faux. Depuis que j'ai 17 ans les filles sont jalouses de moi. Elles ne comprennent pas que je puisse me payer des jolis sacs et chaussures sans travailler dans un magasin comme elles. Cela ne leur vient même pas à l'idée que je puisse être mannequin. Mais dès qu'on est une jolie fille à Genève, on est cataloguée comme Escort parce que de nombreuses filles le sont. Pour ma part, je n'arriverais pas à le faire parce que j'aurais peur d'aller avec quelqu'un que je ne connais pas. Je préfère ne pas essayer.

Êtes-vous en couple ou célibataire?

Je suis toujours avec Sofiane. Je l'ai rencontré dans l'aventure. Je ne suis pas le genre de fille à jouer un jeu devant les caméras. Je me suis vraiment bien entendue avec Sofiane dans l'émission et en sortant, rien n'a changé. C'est vrai qu'avec la distance ce n'est pas facile comme il vit à Paris et moi à Genève. Ce sera le seul problème dans notre relation mais on essaie de se parler tous les jours et pour l'instant ça va très bien.

Depuis la fin du tournage des Anges, vous semblez être restée très proche d'Aurélie…

Pendant l'aventure, avec Aurélie, ça a vraiment été un coup de cœur. Et même si, en général, les choses sont différentes à l'extérieur, cela n'était pas le cas avec elle. On a gardé un super rapport. J'ai vraiment trouvé une grande copine.

Vous étiez à l'anniversaire d'Aurélie en Belgique. Qu'avez-vous vu de la bagarre entre les videurs, Zarko et Zelko?

Aurélie et moi sommes parties avant la bagarre parce qu'elle s'était fait voler ses deux téléphones portables. Le lendemain, on a vu sur des vidéos que Zarko et Zelko s'étaient fait tabasser par des videurs. Ils ont porté plainte en France et en Belgique. Donc je pense que cette histoire est loin d'être terminée. Je pense que les agresseurs vont perdre leur emploi parce qu'ils se sont vraiment acharnés à cinq sur Zelko. Ça ne se fait pas!

Est-ce que depuis que l'émission est diffusée, des gens vous reconnaissent dans la rue?

Oui, ça commence. L'autre jour, deux jeunes filles m'ont demandé un autographe à la gare. Ça fait bizarre parce que je ne me considère vraiment pas comme une star. Mais ça fait plaisir de voir que des gens aiment ma personnalité. Parce que c'est tout à fait moi à l'écran. J'étais naturelle du début à la fin.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!