Actualisé

Hooligans à ZurichOutrée, la SFL veut des mesures urgentes

Les violences qui ont émaillé le match entre GC et Zurich, dimanche, a heurté la Swiss Football League. Celle-ci veut réagir.

«Indignée» par les débordements violents dans les tribunes qui ont conduit à l'arrêt du derby entre GC et Zurich, la SFL promet des mesures «d'urgence» pour ramener l'ordre dans les stades. Des mesures qui devront «entrer en vigueur dès la prochaine rencontre au Letzigrund» entre le FCZ et Bâle, le 23 octobre.

Mais la SFL ne donne aucune piste ni ne formule aucune proposition concernant ces mesures, qu'elle «examine, en accord avec toutes les parties concernées». La Ligue lance également un appel à témoin pour «identifier le plus rapidement possible les auteurs de ces actes criminels afin de les sanctionner de manière résolue».

La SFL précise que les rapports de l'arbitre Sascha Kever et de l'inspecteur de la sécurité seront transmis à ses autorités disciplinaires, lesquelles «ouvriront aussitôt une procédure» dont le but sera de statuer sur le résultat de la partie, interrompue à la 78e minute alors que GC menait 2-1, ainsi que sur d'éventuelles sanctions à l'encontre des deux clubs.

La Ligue est scandalisée par cette nouvelle instrumentalisation d'un match de football. «Ces personnes qui lancent des engins pyrotechniques, au mépris de la santé et du bien-être physique des spectateurs, n'ont rien à faire dans les stades suisses. Il est évident qu'elles ne s'intéressent pas au football. (...) Ces tristes événements sont un affront au football et aux nombreux vrais supporters présents dans les stades», conclut-elle dans son communiqué.

(si)

Fan condamné

Un fan des Young Boys (YB) de Berne a été condamné lundi à Zurich à 120 jours-amende à 10 francs (1200 francs) pour émeute. Ce récidiviste s'était attaqué à des policiers dans la gare de Zurich-Altstetten après un match de football opposant YB au club zurichois de Grasshopper (GC).

Le prévenu est un apprenti de 24 ans habitant le canton de Soleure. Les faits remontent au 5 mars. Après la défaite de YB contre GC 3:2, des supporteurs bernois ont affronté les forces de l'ordre dans la gare de Zurich-Altstetten.

C'est le malaise d'une jeune femme qui est à l'origine des affrontements. Elle a perdu connaissance sur le quai de la gare. Des policiers ont voulu venir à son secours, mais ils ont été attaqués à coups de pierres et de bouteilles par des fans de YB.

La police a appelé des renforts. La situation s'est calmée après l'utilisation de balles en caoutchouc par les forces de l'ordre. Lors du procès, le prévenu a affirmé être innocent. Il se trouvait là uniquement pour venir en aide à la jeune femme évanouie.

Récidiviste, le jeune homme devra aussi payer les jours-amende de ses précédentes condamnations avec sursis: une fois 15 jours-amende à 50 francs (750 francs) et une fois 30 jours-amende à 30 francs (900 francs).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!