Hébergements d'urgence : Ouverture de l'abri de la Vallée de la Jeunesse
Actualisé

Hébergements d'urgence Ouverture de l'abri de la Vallée de la Jeunesse

La ville de Lausanne ouvre lundi son abri de la Vallée de la Jeunesse pour accueillir des hébergements d'urgence.

Face à «la forte sollicitation», Lausanne inaugure un nouveau système de réservation afin d'éviter «la foire d'empoigne» pour décrocher un lit.

«La demande est bien plus importante que l'offre», relève vendredi Michel Cornut, chef du service social lausannois. La capitale, comme Yverdon-les-Bains, Vevey ou Morges, ne peut pas répondre à tous les besoins en matière d'accueil d'urgence. «Nous avons des Grecs, des Espagnols, des Tunisiens qui cherchent du travail et un logement», explique-t-il.

Planification

Pour ne plus vivre chaque soir devant l'abri l'afflux massif de personnes qui espèrent trouver une place, la ville teste un nouveau système. Les sans-abri de la région lausannoise disposeront de cartes d'accès nominatives distribuées par les institutions qui les prennent en charge la journée. Ces bons leur permettent de bénéficier d'un toit tout l'hiver si nécessaire.

A l'exception des femmes et des enfants, les sans-abri de passage dans la région recevront une carte d'accès valable pour un séjour limité à sept nuits. Les demandeurs n'auront plus à se presser chaque soir devant l'abri car ils sauront quand ils pourront disposer d'une place.

Conditions strictes

«Chaque mois, Lausanne refuse entre 400 et 500 nuitées», note Michel Cornut. Avec ce nouveau système de planification, la ville s'inspire de ce qui se fait ailleurs en Suisse ou à l'étranger.

L'abri PC de la Vallée de la Jeunesse, qui ouvre lundi de manière anticipée, fermera début avril. Il pourra accueillir 45 personnes et leur offrir pour cinq francs un lit, une collation, un petit-déjeuner ainsi que l'usage d'installations sanitaires. Alcool, stupéfiants et violence ne sont pas tolérés. (ats)

Ton opinion