Actualisé 12.06.2011 à 16:39

Eglise catholique

Ouvrir la prêtrise aux gays et aux femmes

Deux comités d'initiative bâlois plaident pour une prêtrise catholique ouverte aux femmes et aux homosexuels.

Deux comités d'initiative bâlois veulent obliger les autorités écclésiastiques catholiques à admettre les homosexuels vivant en couple à la prêtrise.

Selon l'hebdomadaire «Sonntag», les promoteurs de l'initiative entendent d'abord ouvrir la prêtrise aux femmes et abolir la règle du célibat. Mais l'initiative réclame aussi un accès à la prêtrise pour les personnes homosexuelles, selon la conseillère nationale bâloise Anita Lachenmeier (Verts).

Selon Oswald Inglin, membre du Grand conseil bâlois et ancien président du Synode de l'église catholique romaine de Bâle-Ville, les prêtres homosexuels ne constituent pas un problème. Il s'agit d'aller plus loin que l'autorisation du mariage des prêtres et l'Eglise catholique se doit donc de faire le pas. Selon une des initiatrices, Anne Peters, membre du PDC, professeure de droit à l'Université de Bâle, il doit y avoir une égalité réelle devant la prêtrise, hors de toute considération de genre ou d'orientation sexuelle.

Le comité d'initiative comprend plusieurs anciens membres des autorités de l'église, des juristes et des professeurs d'université. La récolte des signature a commencé dimanche.

La consécration de prêtres homosexuels est absolument refusée par Mgr Norbert Brunner, président de la Conférence des évêques suisses. Il estime que, selon la doctrine de l'Eglise, la forme idéale de la sexualité est réalisée dans la relation durable d'un homme et d'une femme, c'est-à-dire dans le mariage, selon le journal. (ap)

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!