Boxe: Pacquiao démolit Hatton en six minutes
Actualisé

BoxePacquiao démolit Hatton en six minutes

Le Philippin Manny Pacquiao a battu le Britannique Ricky Hatton par arrêt de l'arbitre dès la deuxième reprise pour s'assurer samedi à Las Vegas (Nevada) le titre IBO des super-légers et devenir champion du monde dans une sixième catégorie de poids.

Avec ce succès de prestige, son dixième d'affilée, l'idole des Philippines renforce son statut de meilleur boxeur du monde toutes catégories confondues, dans la foulée de sa victoire avec la manière contre l'Américain Oscar de la Hoya en décembre dans le même casino MGM Grand de Las Vegas.Pacquiao, 30 ans, compte désormais 49 victoires (dont 37 avant la limite), 3 défaites et 2 nuls alors que Hatton a lui subi la deuxième défaite de sa carrière (45 victoires), sa première chez les super-légers.Après avoir envoyé l'Anglais deux fois au tapis dans une première reprise électrique, dont la première après seulement 30 secondes de combat, Pacquiao a fait tomber Hatton sur les genoux puis sur le dos au centre du ring grâce à une gauche très puissante au menton juste avant la fin de la deuxième reprise.L'arbitre n'a alors même pas pris la peine de compter le Britannique, qui ne bougeait pas, et a signifié la fin du combat.Six minutes de spectacleSelon l'ordinateur, «Pacman» a touché 73 fois sur 127 coups en seulement six minutes, contre 18 sur 78 pour Hatton.«Tout le monde est surpris, moi avec. Je ne pensais pas que ça serait aussi facile, a déclaré Pacquiao. Je n'ai rien contre Ricky, j'ai juste fait mon travail. C'est une victoire aussi importante que celle contre de la Hoya.»L'Anglais Hatton a été transporté vers un hôpital à titre de précaution et n'a pu s'exprimer.«Ricky est terriblement désolé pour ses fans, a indiqué en son nom son manageur Gareth Williams. Nous voulons féliciter Manny Pacquiao. Il a montré pourquoi il était le meilleur toutes catégories confondues dans le monde en ce moment et peut-être de l'histoire.»Près de 25 000 Britanniques avaient fait le déplacement à Las Vegas pour soutenir le boxeur de Manchester. Pour à peine six minutes de spectacle.Champion du monde chez les mouche, plume, super-coqs, super-plume, légers et désormais super-légers, Pacquiao n'a toutefois pas remporté tous ses titres dans six catégories des quatre principales organisations (WBA, WBC, IBF, WBO), contrairement à de la Hoya, seul pugiliste dans ce cas. (afp)

Hatton devrait arrêter selon son coach

Floyd Mayweather Senior, entraîneur de l'Anglais Ricky Hatton, a suggéré à son boxeur de prendre sa retraite, après sa sévère défaite au deuxième round contre le Philippin Manny Pacquiao samedi à Las Vegas.

«Je lui suggèrerais de prendre sa retraite de boxeur. En fin de compte, ce sera à lui de décider», a déclaré M. Mayweather, père du boxeur qui avait infligé à Hatton sa première défaite, il y a 17 mois dans la même enceinte.

A l'époque, Hatton se battait contre Mayweather Junior pour le titre WBC des Welters. Samedi, il affrontait Pacquiao fort de son titre IBO des super-légers.

«Il a tenté deux fois, il a échoué deux fois. Il a perdu contre mon fils, puis contre quelqu'un de moins bon, il est temps de quitter le ring», a estimé Mayweather.

Selon lui, si Hatton persistait, il ne serait de toutes façons plus le même boxeur qu'avant sa cuisante défaite. «Très souvent, après avoir subi un KO, un boxeur n'est plus le même qu'avant, et je ne dis pas ça spécialement pour Ricky», a ajouté Mayweather.

Freddie Roach, l'entraîneur de Pacquiao, partage cette analyse. «J'aime bien Ricky, c'est quelqu'un qui a une super éthique de travail. Je me dis qu'il devrait penser à arrêter désormais. Il a gagné plein d'argent».

Manny Pacquiao a conservé sa ceinture IBO en surclassant Hatton par arrêt de l'arbitre dès la deuxième reprise. L'Anglais a été hospitalisé par précaution dans la foulée du combat.

«C'était une défaite sévère mais je vais bien. Je sais que ça va aller», a-t-il réagi.

Ton opinion