Actualisé 23.11.2018 à 13:58

Affaire Maudet

Pactole ou rente à vie: la date fatidique du 29 juin

Si le conseiller d'Etat devait s'en aller, la date de sa démission aurait un impact important sur son compte en banque.

de
dra
Le conseiller d'Etat Pierre Maudet devant les journalistes, après une séance du comité PLR genevois, ce vendredi 23 novembre 2018 à Genève.

Le conseiller d'Etat Pierre Maudet devant les journalistes, après une séance du comité PLR genevois, ce vendredi 23 novembre 2018 à Genève.

Keystone/Jean-christophe Bott

Alors que les appels à Pierre Maudet pour qu'il quitte ses fonctions se multiplient depuis sa mise en prévention pour acceptation d'un avantage, à la suite de son voyage controversé à Abu Dhabi, le timing d'une éventuelle démission ne serait pas sans conséquence financière pour le magistrat PLR. Si ce dernier quitte son poste avant le 29 juin prochain, il touchera une indemnité unique de 437'802 francs. S'il s'en allait après le 29 juin, il aurait alors droit à une retraite annuelle de 89'161 francs, soit 7430 francs par mois, a indiqué ce vendredi la RTS. Des chiffres confirmés par le Département genevois des finances.

Le fait que Pierre Maudet ait été conseiller administratif de la Ville de Genève entre 2007 et 2012 jouera également dans le décompte final. En effet, la loi concernant le traitement et la retraite des conseillers d'Etat et du chancelier d'Etat précise à l'article 6, alinéa 6, que «lorsque le bénéficiaire reçoit également une pension d'une corporation de droit public autre que l'Etat de Genève (ndlr: la Ville, donc) et que le montant cumulé des pensions dépasse 75% du traitement le plus élevé, la pension allouée en application du présent article est diminuée de l'excédent».

La question d'une éventuelle démission de Pierre Maudet reste pendante. Vendredi matin, le comité directeur du PLR a brièvement indiqué qu'il n'appellera pas son conseiller d'Etat à prendre ses responsabilités. Une assemblée générale extraordinaire du parti, le 6 décembre prochain selon l'ATS, pourrait déboucher sur une prise de position en faveur du magistrat, dans la tourmente depuis plusieurs mois, ou contre lui.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!