Publié

Nyon (VD)Paléo planche sur un festival assis et de taille réduite

Face à la crise du coronavirus, la manifestation estivale travaille à un plan B pour éviter une nouvelle annulation.

Les organisateurs doutent de pouvoir accueillir le public dans les conditions habituelles, comme ici en juillet 2018 au concert de Lorenzo.

Les organisateurs doutent de pouvoir accueillir le public dans les conditions habituelles, comme ici en juillet 2018 au concert de Lorenzo.

VQH

Le Paléo festival de Nyon, annulé en 2020, craint fortement de ne pas pouvoir se dérouler normalement en 2021. «Les chances (…) semblent malheureusement se réduire de jour en jour» ont écrit vendredi les organisateurs aux bénévoles, relate «La Côte». Ils travaillent donc à une solution alternative: une manifestation plus petite, et surtout assise, avec des sièges numérotés. Dans cette configuration, les concerts accueilleraient entre 3500 et 5000 spectateurs, a détaillé Daniel Rosselat, le patron de Paléo, au quotidien vaudois. Afin de rentrer dans ses frais malgré cette jauge réduite, il songe à rallonger de quelques jours l’événement, sans en préciser le nombre. Les organisateurs annonceront fin février, début mars leur décision finale: Paléo maintenu tel quel, Paléo annulé ou Paléo redimensionné. (jef)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
185 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Money Money

29.11.2020 à 17:10

Connaissant les organisateurs , moitié moins de monde mais le double du prix , pourquoi se gêner ....

Festifs à l eau

28.11.2020 à 15:25

Ce virus de m.... Bientôt on va nous dire que le Jazz prévoit une scène flottante ouverte au milieu du Haut-Lac avec accès seulement avec des paddles à 500.- la location au Jazz (1 pers. max.) ou des bateaux à 2000.- (max. 3 pers) la location pour un concert .... Avec interdiction de se tenir debout sur le paddle ou le bateau ....

Sociologue

28.11.2020 à 15:24

Le problème est encore et toujours le trop de population Le millions de mini jobs qui permettent a des millions de familles qui ne devraient pas exister de survivre et se multiplier .. le covid19 va toutes les détruire a la faveur des sociétés internet et les dernier arrivés multiplieront les e-commerce et continuer a vivoter ou disparaitre encore une x de plus recréant sur internet le précédent scenario actuellement agonisant ! Notre société basé sur la consommation continue- (développement continu) montre toute sa fragilité et l’absurdité de son existence