Proche-Orient: Palestinien abattu après avoir poignardé un soldat
Actualisé

Proche-OrientPalestinien abattu après avoir poignardé un soldat

Un homme déguisé en journaliste a blessé sérieusement un militaire vendredi près de la colonie de Kiryat Arba. Il a ensuite été abattu.

1 / 150
Des Palestiniens réclament la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH).  (Vendredi 1er février 2019)

Des Palestiniens réclament la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH). (Vendredi 1er février 2019)

AFP
Le président israélien Reuven Rivlin a rejeté dimanche la demande de grâce d'un soldat franco-israélien reconnu coupable et condamné pour avoir achevé un assaillant palestinien blessé et au sol. (Dimanche 19 novembre 2017)

Le président israélien Reuven Rivlin a rejeté dimanche la demande de grâce d'un soldat franco-israélien reconnu coupable et condamné pour avoir achevé un assaillant palestinien blessé et au sol. (Dimanche 19 novembre 2017)

Keystone
Israël va accélérer la construction d'un mur souterrain autour de Gaza visant à empêcher les infiltrations palestiniennes par des tunnels. (Jeudi 10 août 2017)

Israël va accélérer la construction d'un mur souterrain autour de Gaza visant à empêcher les infiltrations palestiniennes par des tunnels. (Jeudi 10 août 2017)

Keystone

Le Palestinien était déguisé en photographe de presse, «ce qui lui a permis d'approcher les soldats», a dit un porte-parole de l'armée, Ary Shalicar.

Des images non authentifiées de l'incident diffusées sur internet montrent un homme allongé portant une chasuble jaune et un tee-shirt tagué «press» en travers de la poitrine. Le porte-parole n'a pu dire dans un premier temps si les images avaient effectivement été prises à Kiryat Arba. Mais il a précisé que l'agresseur portait bien une chasuble quand il a approché les soldats.

Plus d'une vingtaine d'attaques

Le soldat visé a été évacué avec des blessures sérieuses. Ses camarades ont tué l'assaillant, a dit l'armée. Cette agression est la dernière en date d'une série de plus d'une vingtaine d'attaques de la part de Palestiniens contre des Israéliens et des juifs depuis le 3 octobre.

La Cisjordanie et Jérusalem-Est, partie palestinienne de Jérusalem annexée et occupée par Israël, sont en proie depuis le 1er octobre à des troubles qui se sont étendus ensuite à la bande de Gaza et font craindre une nouvelle intifada. Les violences ont fait 34 morts, dont plusieurs auteurs d'attentats, et des centaines de blessés côté palestinien, sept morts et des dizaines de blessés côté israélien.

Tirs dans la bande de GazaDeux Palestiniens ont été tués vendredi par des tirs israéliens dans la bande de Gaza lors de heurts près de la frontière avec Israël, a indiqué le ministre de la Santé. On dénombre aussi 27 blessés, selon la même source.

Des centaines de personnes manifestaient toujours vendredi en différents points près de la barrière de sécurité israélienne qui, avec la frontière égyptienne, enferme la bande de Gaza et ses 1,8 millions d'habitants, a rapporté un journaliste de l'AFP dans l'enclave palestinienne. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion