Affaire Jeffrey Epstein: «Palm Beach sera très heureux de voir cette maison disparaître»
Publié

Affaire Jeffrey Epstein«Palm Beach sera très heureux de voir cette maison disparaître»

La luxueuse propriété que le délinquant sexuel possédait en Floride sera rasée par son nouveau propriétaire, un promoteur immobilier de la région.

par
joc

Il ne restera rien de la tristement célèbre maison que Jeffrey Epstein possédait à Palm Beach (Floride). Cette luxueuse propriété, dans laquelle le richissime homme d’affaires attirait ses jeunes victimes pour abuser d’elles, sera détruite. Todd Glaser, un promoteur immobilier de la région, est sur le point de signer un accord avec les gestionnaires du patrimoine du délinquant sexuel.

L’homme explique au «Wall Street Journal» que l’affaire devrait être pliée le mois prochain. Ensuite, il rasera cette maison – mise sur le marché en juillet pour la modique somme de 21,995 millions de dollars – et construira sa propre demeure. «Palm Beach sera très heureux de la voir disparaître», se félicite le promoteur.

Un accord à 18 millions?

Todd Glaser a refusé de révéler la somme que lui et ses partenaires avaient dû mettre sur la table pour acquérir ce bien. Il s’est contenté d’indiquer qu’il avait bénéficié d’un petit rabais. Selon une source proche des négociations, le promoteur aurait déboursé 18 millions de dollars pour cette propriété incluant notamment six chambres, une dépendance avec trois salles de bains et une piscine.

En juillet, les mots «PARTI MAIS PAS PARDONNÉ» avaient été écrits à la peinture rouge sur la célèbre demeure. La maison qu’Epstein possédait à Manhattan est, elle, toujours en vente pour la modique somme de 88 millions de dollars. Incarcéré dans l’attente d’un procès pour trafic de mineurs, Jeffrey Epstein a été retrouvé pendu sa cellule en août 2019.

Ton opinion