Actualisé 15.05.2011 à 21:10

Routes

Panneaux 50 km/h enlevés: experts divisés

Le rappel de la vitesse maximale ne sera plus indiqué à l'entrée des localités. Communes et spécialistes
de la sécurité s'insurgent.

de
phf

La signalisation «Limite générale, 50km/h» est devenue une précision inutile. Dans la nouvelle ordonnance sur la circulation routière, le Conseil fédéral propose de la supprimer. Le panneau d'entrée de la localité suffira à indiquer la vitesse à respecter.

Coûts dénoncés

Mais cette simplification risque, paradoxalement, de coûter cher: «Nous n'apprécions pas du tout cette réglementation», explique Ulrich König, président de l'Association des communes suisses. D'abord parce que nombre d'entre elles, sur les quelque 2600 que compte la Suisse, devront ­démonter les panneaux «50 km/h» à leurs frais. Ensuite, elles seront souvent con­traintes de déplacer les panneaux d'entrée de localité, installés dans certains cas plus loin que l'indication de limite générale de vitesse. Sans compter que, sur quelques routes communales, la vitesse autorisée est parfoissupérieure à 50 km/h.

Conducteurs déstabilisés

Une modification de la signalisation risque de déstabiliser les automobilistes, selon Ulrich König. Du point de vue de la sécurité, les experts en matière de prévention sont ­inquiets. «Une vitesse non adaptée est la principale cause d'accidents mortels», écrit RoadCross, la fondation suisse des victimes de la route. L'Association transports et environnement exige des études et des essais pilotes.

Même chose que chez les voisins

De leur côté, la branche automobile et le Touring Club Suisse approuvent la mesure et se félicitent de voir la Suisse adopter les mêmes règles que les pays voisins. (phf/ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!