Actualisé

Tour d'ItaliePaolini vainqueur et maillot rose

L'Italien Luca Paolini a remporté la troisième étape du Tour d'Italie, courue sur 222 km de Sorrente à Marina di Ascea, et a endossé le maillot rose de leader après un final très animé.

Parti à l'attaque à moins de 7 km del'arrivée, il a précédé d'une quinzaine de secondes un petit groupé réglé par l'Australien Cadel Evans devant le Canadien Ryder Hesjedal.

Dans cette étape aux mille virages, le final a donné lieu à une succession d'attaques de Hesjedal, vainqueur du Giro l'an passé.

Le Canadien, relayé par l'Italien Vincenzo Nibali et ses équipiers, a provoqué la sélection d'une trentaine de coureurs, comprenant l'ensemble des favoris.

Le Britannique Bradley Wiggins, qui est revenu dans un deuxième temps sur ses deux rivaux, n'a rien perdu sur ses adversaires, hormis les bonifications d'arrivées empochées par Evans (12'') et Hesjedal (8'').

Une échappée de sept coureurs (Bellemakers, Taborre, Wauters, Boaro, De Backer, Pantano, J. Rodriguez) a ouvert la course dès le départ de Sorrente. Le groupe s'est assuré un avantage maximal de 7 minutes sur la côte amalfitaine, sous le contrôle de l'équipe Sky de Wiggins.

L'écart s'est réduit sur la première des deux ascensions du jour avant que l'Italien Fabio Taborre prenne les devants à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée. Taborre a été rejoint aux 25 kilomètres après l'accélération de Hesjedal.

Paolini, de l'équipe Katusha, dispute pour la première fois le Giro à l'âge de 36 ans. Longtemps au service de son compatriote Paolo Bettini, l'Italien, passé pro en 2000, a gagné en février le Circuit Het Nieuwsblad avant de prendre la 5e place de Milan-Sanremo.

Mardi, la 4e étape, longue de 246 km de Policastro Bussentino à Serra San Bruno, arrive en moyenne montagne, en Calabre. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!