Crise de l'endettement: Papandréou demande l'aide de tous les Grecs

Actualisé

Crise de l'endettementPapandréou demande l'aide de tous les Grecs

Le Premier ministre Georges Papandréou a demandé lundi à tous les Grecs de «répondre présent» pour réaliser «les grands changements» dont la Grèce a besoin.

Le Premier ministre souhaite l'aide de tous les Grecs pour venir à bout de la crise.

Le Premier ministre souhaite l'aide de tous les Grecs pour venir à bout de la crise.

Georges Papandréou exprimait à l'issue d'une réunion exceptionnelle des chefs de partis.

Le programme de redressement «exige la présence de tout le monde, de tous les partis, de toute la société, pour faire les grands changements», a déclaré M. Papandréou.

Il a regretté que les dirigeants du parti communiste grec (KKE) Aleka Paparigas, et de la Coalition de la gauche radicale (Syriza), Alexis Tsipras, ne se soient pas rendus à la réunion consacrée aux évolutions du pays et de son économie. Le chef de l'opposition conservatrice, Antonis Samaras, et le dirigeant du petit parti d'extrême-droite LAOS, Georges Karatzaféris, étaient présents.

«Il faut des changements, il faut laisser la Grèce d'hier, mettre fin a la Grèce de l'injustice, de l'impunité, de l'opacité, du manque de crédibilité», a souligné M. Papandréou.

Il s'est félicité du plan d'aide financière de l'Union européenne conclu dimanche à Bruxelles. Le «mécanisme de protection de la Grèce et de son économie (...) nous permet maintenant de faire de grands et sérieux changements», a ajouté le Premier ministre, précisant qu'il disposait d'un «programme précis» de changements.

(ats)

Ton opinion