Genève: Pâquis: la pétition sème la discorde
Actualisé

GenèvePâquis: la pétition sème la discorde

Au centre de la discorde, le dépôt hier au Grand Conseil d'une pétition du MCG contre l'insécurité aux Pâquis.

Munie de 1024 signatures, la pétition du MCG contre l'insécurité aux Pâquis appelle les autorités à mener une politique plus volontariste contre dealers et délinquants. La Survap privilégie de son côté la présence d'une police de proximité.

«Nous nous dissocions complètement de la démarche du Mouvement Citoyens Genevois», assène d'emblée Romain Kull. «Nous n'étions même pas au courant du dépôt de la pétition», précise ce membre du comité de l'association des habitants des Pâquis (Survap). «C'est de la récupération politique. Nous ne partageons pas les idées de ce parti.»

(sab)

Ton opinion