Actualisé 11.07.2018 à 12:06

Arc jurassien

Parcage illimité en zone bleue pendant l'été

A Saint-Imier (BE) et au Locle (NE), les automobilistes peuvent se garer librement pendant un mois.

de
doe
Photo: Archives

Photo: Archives

L'été, certaines villes donnent aussi des congés aux disques de stationnement. C'est le cas de Saint-Imier (BE) qui, depuis lundi et jusqu'au 4 août, suspend les contrôles en zone bleue. Les conducteurs pourront dépasser le temps de stationnement autorisé normalement sur ces places.

Cette «vieille tradition» est liée aux vacances horlogères, période durant laquelle les travailleurs de l'arc jurassien ont congé 3 semaines en juillet. «Aujourd'hui, les usines ne ferment pas totalement en été, mais fonctionnent en effectif réduit», convient Beat Grossenbacher, chancelier de Saint-Imier. La mesure est tout de même maintenue, étant donné qu'il y a «suffisamment de places».

Tourisme favorisé

La commune du Locle (NE) lève également les restrictions du 14 juillet au 4 août. «En tant que ville industrielle, on voit beaucoup d'habitants partir en été», souligne Cédric Dupraz, chargé de la mobilité au sein de l'Exécutif communal. De plus, les places vides sont une aubaine pour le tourisme: elles permettent aux visiteurs étrangers «d'éviter les incompréhensions liées au parcage».

Des contrôles seront néanmoins effectués. Pas question, par exemple, de dépasser les 15 minutes sur les places balisées de stationnement court, ni de laisser son véhicule stationné pour une très longue durée, sous peine d'être saisi.

Rien de tel à Bienne

Dans d'autres métropoles horlogères, comme Bienne (BE), une levée des limitations en été n'est pas à l'ordre du jour. «Etant donné la rareté des places de stationnement, elles doivent être réglementées», détaille René Merz, du Service de l'action sociale et de la sécurité. La ville privilégie les nombreux parking publics et souhaite inciter les habitants et les visiteurs à utiliser les transports en commun.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!