Genève: Parents autorisés à se partager le congé d’adoption

Publié

GenèveParents autorisés à se partager le congé d’adoption

Le Grand Conseil a largement accepté la possibilité pour un couple de se répartir comme il l’entend les 16 semaines de congé prévues lorsqu’il adopte un enfant.

Pixabay

Dix semaines pour l’un des parents et six pour l’autre, ou alors huit et huit: dès le 1er janvier prochain, les couples pourront se partager, selon leurs désirs, les 16 semaines de congé prévues lors d’une adoption. Le Grand Conseil a largement dit «oui» à ce changement, jeudi soir. Au vote final, 76 députés ont accepté la mesure, 15 élus de l’UDC et d’Ensemble à Gauche l’ont refusée. Pour l’heure, ce type de situation ne concerne que quelques familles au bout du lac, mais leur nombre pourrait augmenter avec le mariage pour tous.

La disposition met l’enfant adopté «au centre des préoccupations», s’est réjoui l’élu Vert Didier Bonny, cité par la «Tribune de Genève». Sa collègue du PLR Véronique Kämpfen a pour sa part estimé qu’il s’agissait de «faire preuve d’ouverture et de modernité avec une répartition souple entre les parents».

(dra)

Ton opinion

1 commentaire