Belinda Bencic: «Parfois, pour mieux jouer, ça passe par une raquette brisée»

Actualisé

TennisBelinda Bencic: «Je me réjouis vraiment de retrouver le dur»

La Saint-Galloise, éliminée sans briller au Ladies Open de Lausanne vendredi en quarts de finale par Petra Martic, ne jouera plus avant la tournée américaine début août.

par
Chris Geiger
(- Lausanne )
Belinda Bencic n’était pas abattue après sa défaite vendredi à Lausanne.

Belinda Bencic n’était pas abattue après sa défaite vendredi à Lausanne.

AFP

Lundi, à la veille de son entrée en lice au Ladies Open de Lausanne, Belinda Bencic (WTA 13) disait vouloir «aller aussi loin que possible» et «réaliser un grand tournoi avec un maximum de victoires». Quatre jours plus tard, la Suissesse a malheureusement quitté Vidy par la petite porte.

Opposée à Petra Martic (WTA 85) vendredi en début de soirée, la championne olympique s’est inclinée sans qu’il n’y ait rien à redire (défaite 6-3 7-6). Abandonnée par son service (59% de premières balles, cinq doubles fautes, dont une sur la balle de match), la Saint-Galloise n’a pas fait le poids dans ce domaine avec sa grande rivale croate (1m81, 68% de premières balles, 8 aces). La différence s’est-elle faite là?

«Non, je dirais davantage que le retour de service a été la clé de la rencontre, avance la joueuse de 25 ans. Je n’ai pas bien réussi à me situer par rapport à ses services durant toute la rencontre. Il faut dire qu’elle a servi de manière intelligente. Les conditions de jeu liées à la terre battue et à l’altitude sont très variables. Elle a utilisé beaucoup de kick, ce qui m’a empêché de trouver la bonne position en retour. J’ai essayé d’y méditer et il y a eu du mieux en fin de deuxième set, même si ça n’a pas été super durant le tie-break.»

«Parfois, pour mieux jouer, ça passe par une raquette brisée.»

Belinda Bencic, 13e joueuse mondiale

Rapidement menée de six points dans ce jeu décisif finalement perdu 7-2, Belinda Bencic a galvaudé son regain de forme entrevu en deuxième manche. Plus précisément après avoir concédé le break d’entrée de set et martyrisé sa raquette.

«J’étais frustrée en raison de mon niveau de jeu, concède-t-elle. Je n’étais vraiment pas satisfaite. Pourtant, j’essayais vraiment de mieux jouer, mais ce n’était simplement pas possible aujourd’hui (vendredi). J’avais besoin de libérer mes émotions. Parfois, pour mieux jouer, ça passe par une raquette brisée (rires). Malheureusement, ça n’a pas été suffisant pour renverser le cours des choses aujourd’hui. De toute manière, être une joueuse de tennis est quelque chose de très frustrant. C’est toujours compliqué: parfois tout va bien, parfois c’est l’inverse. Il y a toujours des hauts et des bas au niveau des émotions.»

Prochain arrêt, Toronto

C’est d’ailleurs avec des sentiments mitigés que Belinda Bencic quitte la capitale olympique, où elle rêvait secrètement de décrocher le sixième titre de sa carrière sur le circuit WTA. «Je suis très contente d’avoir pu jouer en Suisse cette semaine, sourit-elle, Il s’agit d’une si rare opportunité. J’aurais évidemment aimé mieux jouer et pouvoir disputer plus de matches, mais je vais retenir le positif, à savoir la superbe atmosphère présente dans les tribunes et mes deux bonnes premières performances.»

La Suissesse espère s’inspirer de celles-ci dès le mois prochain pour briller de l’autre côté de l’Atlantique. «Mon prochain tournoi est prévu à Toronto (du 8 au 14 août). D’ici là, je vais me préparer au mieux, avec l’objectif de retrouver le dur dans les meilleures conditions possibles. Je me réjouis vraiment de retrouver cette surface sur laquelle je me sens vraiment solide.»

Ton opinion

3 commentaires