Berne: Parfum féminin au Palais fédéral
Actualisé

BerneParfum féminin au Palais fédéral

Elles étaient près de 700 participantes de toute la Suisse samedi à la rencontre des femmes au Palais fédéral à Berne.

Les femmes ont participé à des discussions dans des groupes de travail animés par des invitées des milieux économiques, scientifiques, culturels et sportifs.

Cette première manifestation du genre coïncide avec une autre première: la présidence simultanée en 2010 de trois femmes au Conseil fédéral, au Conseil national et au Conseil des Etats.

«Nous sommes heureuses du succès remporté par la journée de rencontre», a indiqué Pascale Bruderer(PDC/AG), la première citoyenne du pays, à l'issue de la manifestation. «Cela nous montre que ce type d'échanges répond à un réel besoin», a ajouté Erika Forster (PLR/SG), présidente de la Chambre des cantons.

Quant à la présidente de la Confédération, elle espère pouvoir continuer sur cette lancée pour franchir de nouvelles étapes. «Dans les milieux de la recherche et de l'économie par exemple, les femmes restent sous-représentées dans les fonctions dirigeantes», a déclaré Doris Leuthard.

Du pain sur la planche

Et la ministre de l'économie d'observer que plus l'échelon hiérarchique est élevé, plus la part des femmes est faible. «Nous avons encore du pain sur la planche», ont conclu les trois présidentes, en citant l'exemple de l'égalité des salaires, écrit samedi le Département fédéral de l'économie dans un communiqué.

Les discussions ont porté sur les thèmes suivants: «femme, mère et grand-mère», «femme et métier hors du commun», «femme et vocation», «femme et chef», «femme et médecine», «femme et beauté» et «femme et fonction publique». Elles ont été dirigées par des intervenantes invitées par les trois présidentes et animées par des représentantes de l'UDC, du PLR, du PDC, du PS et des Verts.

De Lara Gut à la rectrice de l'EPFZ

Parmi les invités on trouvait indifféremment des représentantes de l'organisation de Miss Suisse ou de la direction de Swatch Group, une infirmière, la skieuse Lara Gut, une pasteure, une mère de 11 enfants, une conductrice de poids lourd, une policière, une professeure et médecin-chef, Miss Handicap 2009, une ambassadrice au Seco ou la rectrice de l'EPFZ.

Depuis qu'elles ont obtenu le droit de vote et d'éligibilité, en 1971, les femmes ont parcouru un long chemin en politique, rappelle le DFE. En 1977, Elisabeth Blunschy était la première femme à accéder au perchoir du Conseil national. En 1991, Josi Meier devenait la première présidente du Conseil des Etats. Enfin, en 1999, Ruth Dreifuss inaugurait le titre de présidente de la Confédération. (ats)

Ton opinion