Paris Hilton gagne contre un site exhibant sa vie
Actualisé

Paris Hilton gagne contre un site exhibant sa vie

La justice américaine a ordonné à un site internet de ne plus montrer certains objets personnels de Paris Hilton. Cette décision intervient une semaine après le dépôt d'une plainte par la princesse de la jet-set.

Le 29 janvier, Mlle Hilton avait porté plainte au civil contre le site qui présentait des photos, des vidéos, des enregistrements de ses conversations et même des reproductions de son passeport et de son carnet de santé, récupérés après leur vente aux enchères par un garde-meubles non payé.

L'héritière de la chaîne hôtelière, 25 ans, affirmait que le site, qui proposait l'accès à ces objets aux internautes contre la somme de 39,97 dollars, se rendait responsable de l'»une des invasions les plus répréhensibles dans l'intimité d'une célébrité».

Dans une décision rendue vendredi dernier, le juge fédéral George King a défendu au site de continuer à montrer certains de ces objets, notamment les plus sensibles comme ses numéros de sécurité sociale, de téléphone et de compte en banque. Cet ordre concerne aussi «des photos, vidéos et écrits décrivant la sexualité de Mlle Hilton d'une façon non montrée auparavant au public».

Le magistrat a en outre affirmé que Paris Hilton «risque de souffrir d'un préjudice irréparable à sa réputation» si les objets continuaient à être présentés. Mais il a aussi souligné que «la plaignante est sans aucun doute parvenue volontairement au niveau de célébrité dont elle jouit». (ats)

Ton opinion