Paris Match condamné pour des photos de Ségolène Royal à l'église

Actualisé

Paris Match condamné pour des photos de Ségolène Royal à l'église

Ségolène Royal, a obtenu la condamnation de Paris-Match pour des photos publiées par l'hebdomadaire la montrant en train de se recueillir dans une église en Italie.

Elle versera les indemnités à «des associations de secours à des personnes en détresse», a indiqué son entourage.

Le juge des référés du Tribunal de grande instance de Paris a infligé au magazine le versement à la plaignante de 6.000 euros de dommages et intérêts et de 2.000 euros au titre des frais de justice, pour atteinte à la vie privée et au droit à l'image de Mme Royal.

«L'intégralité de ces sommes sera reversée à des associations de secours à des personnes en détresse», a affirmé l'entourage de l'ex-candidate à l'Elysée.

Dans son édition du 30 avril, Paris-Match avait publié deux photos de la présidente de la région Poitou-Charentes prises alors qu'elle se recueillait dans l'église florentine du Saint-Esprit.

afp

Ton opinion