Actualisé 29.12.2018 à 12:35

Ski alpin

Paris réalise le doublé, exploit d'Odermatt

L'Italien s'est imposé lors du super-G de Bormio au lendemain de sa victoire en descente. Marco Odermatt a terminé 8e.

de
Sport-Center/nxp
Domink Paris avait déjà gagné la descente de la veille.

Domink Paris avait déjà gagné la descente de la veille.

Keystone

La station de Bormio convient décidément très bien à Dominik Paris. Au lendemain de sa victoire en descente, l'Italien a également remporté le Super-G avec un centième d'avance sur Matthias Mayer. Le Norvégien Aleksander Kilde (à 0''46) a complété le podium.

Quatrième doublé

Paris a du même coup remporté sa quatrième course sur la Stelvio, sa première en Super-G. Il avait triomphé lors des descentes de 2012, 2017 et 2018. Le natif de Merano avait déjà réalisé trois doublés au cours de sa carrière avec deux victoires en deux jours. En 2014 (19-20 décembre), 2016 (19-20 février et 12-13 mars) et 2017 (15-16 mars).

Déception pour le Norvégien Aksel Svindal, vainqueur du dernier Super-G de Val Gardena. Le leader du classement de la spécialité a terminé à une médiocre 16e place à 1'79'' du vainqueur.

Suisses placés

Côté suisse, trois coureurs ont terminé dans le Top 10. Si la sixième place de Beat Feuz et la dixième de Mauro Caviezel étaient attendues, le huitième rang de Marco Odermatt a surpris tout le monde. Parti avec le dossard 34, le petit prodige a réalisé une manche quasi parfaite pour marquer des points qui vont l'aider à obtenir de meilleurs dossards à l'avenir.

La course a été longuement interrompue à la suite d'une impressionnante chute du Norvégien Stian Saugestad. L'infortuné, visiblement conscient, a été évacué en hélicoptère.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!