Éco-pâturage: Paris remplace les tondeuses par des moutons
Actualisé

Éco-pâturageParis remplace les tondeuses par des moutons

Confier l'entretien des espaces verts de Paris à des moutons? La capitale française va expérimenter l'éco-pâturage à partir d'avril. Le but est de limiter l'usage de désherbant et d'engins.

L'objectif de la mairie de Paris est d'évaluer si ce type de gestion écologique des espaces verts est applicable dans un milieu urbain dense.

L'objectif de la mairie de Paris est d'évaluer si ce type de gestion écologique des espaces verts est applicable dans un milieu urbain dense.

L'expérimentation insolite débutera le 3 avril sur «un terrain de 2000 m2 en friche», appartenant au service des Archives de Paris dans le XIXe arrondissement, indique la mairie de Paris. L'éco-pâturage consiste à utiliser des animaux pour entretenir un espace vert, ce qui permet de limiter le recours aux engins mécaniques, sources de bruit et consommateurs de carburant, et aux produits phytosanitaires.

L'objectif de la mairie de Paris est d'évaluer si ce type de gestion écologique des espaces verts est applicable dans un milieu urbain dense comme Paris intra-muros. Pour cette expérimentation, prévue en «plusieurs périodes» d'avril à octobre, ont été choisis des moutons provenant de l'île bretonne d'Ouessant, une race à la fois résistante mais aussi de petite taille, permettant «une manipulation plus aisée», souligne la municipalité.

Entre chaque période de pâturage, les animaux seront hébergés par la Ferme de Paris, équipement situé dans le Bois de Vincennes qui sera chargé de leur suivi sanitaire. En cas de résultats probants, d'autres expérimentations pourraient suivre, par exemple dans les bois de Vincennes et de Boulogne, indique la mairie.

Exemple d'éco-pâturage à Quimper

(afp)

Ton opinion