Actualisé 16.02.2017 à 17:42

Genève

Parker ferme: 44 emplois biffés à Carouge

Le géant américain des systèmes hydrauliques va cesser d'exploiter son site genevois. Plus de quarante postes sont concernés par cette décision.

de
tpi

Depuis mardi, un épouvantail pend au-dessus de l'entrée. L'inscription «Parker m'a licencié», accompagné du nombre 44, laisse peu de place à l'interprétation quant à ce qu'il se passe au sein de la filiale de la société Parker Hannifin de Carouge (GE). «Le site va fermer», confirme jeudi Alessandro Pelizzari, secrétaire régional du syndicat Unia. Quarante-quatre postes seraient biffés. Une assemblée générale du personnel doit se tenir vendredi. Unia communiquera plus en avant dans la foulée. Contacté, Parker, également installé à Etoy (VD), n'a pas encore répondu à nos sollicitations.

Cette décision fait suite à une première restructuration intervenue en 2014. L'entreprise américaine, spécialisée dans les systèmes hydrauliques, avait décidé de délocaliser une partie de sa production vers l'Italie et la République tchèque. Quelque 80 postes sur les 120 que comptait le site de Carouge avaient alors été rayés. Seules les activités d'ingénierie et de marketing avaient été conservées.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!