Genève - Violent incendie: une voiture et six scooters partent en fumée
Publié

GenèveViolent incendie: une voiture et six scooters partent en fumée

Un feu s’est déclaré samedi soir dans le parking souterrain d’un immeuble à Vernier. Trente-cinq pompiers ont été mobilisés. Le sinistre n’a fait aucun blessé.

par
Leïla Hussein
1 / 7
Les feux de parking sont des incendies très techniques. La chaleur est extrême et la fumée particulièrement opaque. 

Les feux de parking sont des incendies très techniques. La chaleur est extrême et la fumée particulièrement opaque.

Lecteur reporter
La charge thermique était telle qu’elle a attaqué les dalles de l’immeuble.

La charge thermique était telle qu’elle a attaqué les dalles de l’immeuble.

Lecteur reporter
Lecteur reporter

Un puissant incendie s’est propagé dans le parking souterrain d’un immeuble d’habitation de sept étages, samedi soir à Vernier. Le sinistre s’est déclenché peu après 22h, au croisement entre l’avenue de Châtelaine et celle d’Henri-Golay. «Une voiture et six scooters ont pris feu. Il y a eu un gros dégagement de fumée et la charge thermique était conséquente. La chaleur a attaqué la dalle», a indiqué Nicolas Millot, officier de communication du Service d’incendie et de secours de Genève (SIS).

Il aura fallu vingt-cinq professionnels du SIS et dix pompiers volontaires de la commune de Vernier pour venir à bout des flammes. «C’est un incendie très technique. La fumée est extrêmement opaque et particulièrement toxique. Les sapeurs ont dû progresser avec des caméras thermiques», précise le lieutenant Millot. Des ventilateurs ont été placés dans le bâtiment afin de faire circuler de l’air et empêcher la fumée de monter les étages. L’intervention précoce des secours a permis d’éviter une évacuation des habitants. Vers 23h30, l’intervention était toujours en cours. Une expertise pour vérifier la solidité des dalles devait notamment être faite.

L’incendie, dont la cause devra être déterminée par une enquête de police, n’a fait aucun blessé. Une personne a été incommodée par la fumée, mais il n’a pas été nécessaire de l’hospitaliser. L’opération a mobilisé cinq véhicules du SIS, dont une ambulance. Un attroupement s’était formé autour du sinistre durant l’intervention des pompiers.

Ton opinion