Problème d’avion - Parmelin manque son rendez-vous avec l’empereur du Japon
Publié

Problème d’avionParmelin manque son rendez-vous avec l’empereur du Japon

L’avion du président de la Confédération, en route pour Tokyo, a dû faire demi-tour à la suite d’un problème technique. Guy Parmelin a donc raté sa rencontre avec Naruhito.

Guy Parmelin

Guy Parmelin

Tamedia

Pas de chance pour le président de la Confédération Guy Parmelin. L’avion qui devait emmener le Vaudois au Japon pour assister à la cérémonie des Jeux olympiques et rencontrer l’empereur nippon, a subi une avarie en route et a dû faire demi-tour. Le ministre de l’Économie, qui devait avoir une brève entrevue ce vendredi avec Naruhito ainsi que le ministre des Affaires étrangères, a donc manqué le rendez-vous.

Selon son responsable de la communication, Urs Wiedmer, le Falcon 900 du Conseil fédéral a rencontré un souci technique sur l’un des moteurs alors qu’il survolait Riga, la capitale de la Lettonie. Après avoir consulté Guy Parmelin, l’équipage a préféré rentrer en Suisse. Le responsable précise toutefois qu’à aucun moment, la vie du président n’a été mise en danger.

Guy Parmelin, qui a pris du coup un vol régulier pour le Japon, est quand même arrivé à temps pour assister à la cérémonie des JO qui débutait à 13 h, comme il l’a fait savoir sur Twitter:

Le séjour au Japon de Guy Parmelin aurait dû commencer jeudi déjà. Si le rendez-vous avec l’empereur a donc été annulé, le président de la Confédération devrait quand même rencontrer comme prévu samedi le Premier ministre japonais Yoshihide Suga.

Les discussions «de haut rang» entre le président et ses interlocuteurs doivent porter sur les relations étroites entre la Suisse et le Japon en matière de commerce et de recherche et des questions globales telles que la lutte contre la pandémie. La Suisse dispose depuis 2009 d’un accord de libre-échange avec son 2e plus grand partenaire commercial en Asie. Le Japon est aussi un pays prioritaire de la coopération bilatérale en matière de recherche.

Guy Parmelin doit aussi avoir un entretien samedi avec le président du Comité international olympique Thomas Bach avant de rentrer en Suisse dimanche.

(cht)

Ton opinion

143 commentaires