Vaud: Parmelin ne succédera pas à Mermoud
Actualisé

VaudParmelin ne succédera pas à Mermoud

Guy Parmelin n'est pas candidat au Conseil d'Etat vaudois. Le conseiller national UDC privilégie sa carrière à Berne, a-t-il annoncé vendredi à Lausanne.

Guy Parmelin ne se présentera pas à l'élection complémentaire au Conseil d'Etat vaudois pour remplacer Jean-Claude Mermoud. Le conseiller national UDC entend défendre les intérêts du canton à Berne où il affirme avoir acquis influence et compétences.

La décision n'a «pas été facile» à prendre, a déclaré Guy Parmelin vendredi à Lausanne. Il avait fait part de son choix la veille au Comité central de l'UDC. «J'espère qu'ils comprendront ma décision», a-t-il ajouté en admettant que certains la regrettaient clairement.

Du poids sous la Coupole

Elu au National en 2003, Guy Parmelin estime que son rôle à Berne est «extrêmement important» pour le canton, tout autant que la tâche de conseiller d'Etat. «J'ai acquis une très bonne maîtrise des dossiers fédéraux, notamment en matière d'assurances sociales, d'énergie et d'aménagement du territoire».

L'annonce du décès de Jean-Claude Mermoud

Guy Parmelin va se concentrer désormais sur l'élection au Conseil des Etats où il était le colistier de Jean-Claude Mermoud. Il «faut défendre nos valeurs à la Chambre des cantons où l'UDC est sous- représentée», a expliqué le maître-agriculteur de Bursins.

Les obsèques de Jean-Claude Mermoud

Fabienne Despot candidate

Guy Parmelin juge que l'émergence d'une nouvelle génération de personnalités politiques UDC a facilité sa décision. Il a mentionné Pierre-Yves Rapaz et Fabienne Despot comme députés intéressés à la succession de Jean-Claude Mermoud subitement décédé après un accident cardio-vasculaire.

Fabienne Despot a confirmé à l'ats qu'elle était candidate. Si «j'ai des avis fermes, je sais écouter l'autre» et travailler en toute collégialité. A ses yeux, le siège de Jean-Claude Mermoud revient à l'UDC et le peuple vaudois n'apprécierait guère que l'on profite d'un décès pour chambouler la donne. Pierre-Yves Rapaz a fait part de son intérêt depuis un certain temps déjà.

Calendrier précisé

L'UDC a précisé son calendrier pour la complémentaire. Les prétendants ont jusqu'au lundi 3 octobre pour se déclarer. Un congrès se tiendra le 6 pour désigner le candidat de l'UDC pour le scrutin du 27 novembre. Mardi prochain, le syndic de Nyon Daniel Rossellat doit annoncer de son côté s'il se lance dans la course au gouvernement vaudois.

Elu comme indépendant sur une liste verte, le fondateur du Paléo Festival «aura une couleur politique» s'il décide de briguer un siège de conseiller d'Etat, a noté Guy Parmelin. Après la complémentaire, les élections générales se dérouleront dans le canton de Vaud au printemps. (ats)

Ton opinion