Actualisé 01.11.2013 à 19:07

Parole d'expert

Parquer sur la voie d'en face

J'avise une place le long du trottoir, mais dans le sens de circulation inverse. Ai-je le droit de passer sur l'autre chaussée afin de m'y garer?

de
jfz

Le fait de s'arrêter et de se parquer du côté gauche de la chaussée n'est autorisé que dans un nombre bien limité de cas (art. 18 OCR). Il est permis, par exemple, de se parquer à gauche des routes étroites et à faible trafic. Mais même dans ce cas, l'art. 19 al. 3 OCR prévoit que les véhicules ne pourront se parquer que si la circulation des véhicules venant en sens inverse n'est pas entravée.

Une exception existe quand une interdiction de s'arrêter ou de parquer est signalée à droite.

Ce cas peut exceptionellement s'appliquer même en l'absence de panneau d'interdiction de se parquer, quand des cases de stationnement sont prévues à gauche seulement. Les automobilistes sont alors bien obligés de s'y parquer, à l'exclusion de tout autre endroit ; s'il n'y a des cases de stationnement qu'à gauche, cela équivaut en effet à une interdiction de se parquer du côté droit.

Mais même dans ce cas, la densité du trafic sur la voie de gauche reste le critère déterminant, vu la dangerosité d'un changement de voie. Il convient donc de s'assurer que la manœuvre ne met pas en péril le trafic sur l'autre voie ; cela nécessite forcément une bonne visibilité. Si la voie de gauche ne peut pas être traversée sans perturber la priorité des véhicules qui viennent en sens inverse, la manœuvre est interdite. Celui qui veut parquer son véhicule doit, dans ce cas, poursuivre sa route (jusqu'à ce que qu'il puisse éventuellement changer de direction, s'il veut revenir en sens inverse pour se parquer).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!