Actualisé 04.07.2006 à 19:38

LE VOYAGE EN ARMENIEPartie chercher son père, Anna trouve son identité

Le temps d'un film, Robert Guédiguian délaisse Marseille pour Erevan, en Arménie. La terre de sa famille.

Gravement malade, Barsam (Marcel Bluwal) quitte soudainement la France pour l'Arménie. Sa fille Anna (Ariane Ascaride) part à sa recherche sans vraiment s'intéresser au pays et à la culture qu'elle découvre là-bas.

«Je n'ai pas le sens de l'identité, cela ne m'intéresse pas», ose-t-elle même affirmer au début de son séjour à Erevan.

C'était sans compter sur les personnages de Schaké (Chorik Grigorian) et du général Yervanth (Gérard Meylan), qui chacun à leur manière vont contribuer à lui faire découvrir cette patrie dans laquelle elle cherche malgré tout à s'intégrer (elle fréquente par exemple assidûment le salon de coiffure du coin).

Anna retrouvera finalement son père et comprendra que ce voyage était un cadeau, une sorte de nouvelle éducation pour elle qui restait figée dans ses certitudes. Anna pourra enfin prononcer la phrase que le spectateur sent coincée dans son cœur: « Je me sens bien, comme si j'avais vécu ici dans une autre vie.»

(cat)

de Robert Guédiguian, avec Ariane Ascaride, Chorik Grigorian, Gérard Meylan

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!