Mobilité douce: Partir en virée avec son vélo électrique sur l'auto
Actualisé

Mobilité doucePartir en virée avec son vélo électrique sur l'auto

Le moteur et la batterie des cycles électriques pèsent lourd, et il leur faut un support adapté.

par
Jacqueline Favez

Selon les estimations, il devrait se vendre cette année plus de 200 000 vélos électriques. Surfant sur ce marché en pleine expansion, la société suédoise Thule vient de développer un porte-vélos spécialement étudié pour les cycles électriques, lesquels se révèlent beaucoup plus lourds que les autres. En effet le moteur et la batterie peuvent faire augmenter le poids d'un vélo électrique jusqu'à 30 kilos, contre 15 à 20 seulement pour les bicyclettes traditionnelles.

Le système EuroPower a donc été conçu pour supporter jusqu'à 60 kg, soit deux vélos électriques. Pour y parvenir, il se fixe sur le crochet d'attelage de la voiture. Et c'est là peut-être le problème le plus épineux de cet équipement: s'il faut, en plus, faire monter une boule d'attelage sur sa voiture, la facture finale risque de décourager les clients, sachant que l'EuroPower est affiché à 1125 fr. chez CarFashion, le distributeur suisse de Thule.

Relevons encore que ce porte-vélos est équipé de deux dispositifs facilitant la manutention: une rampe amovible, qui permet de pousser le deux-roues jusqu'à son emplacement plutôt que de le porter à bout de bras, et un système qui permet d'incliner les vélos déjà installés, histoire de pouvoir ouvrir le coffre de la voiture.

Ton opinion