Montreux (VD): Partis et commerçants en lutte pour l'espace public

Actualisé

Montreux (VD)Partis et commerçants en lutte pour l'espace public

Le parti socialiste dénonce des restrictions imposées pour ses récoltes de signatures devant un centre commercial.

par
Yannick Weber
Certains commerces se sont plaints de la présence toujours plus marquée des stands politiques et de récolte de fonds.

Certains commerces se sont plaints de la présence toujours plus marquée des stands politiques et de récolte de fonds.

Facebook: Parti socialiste Montreux

«Vous voudrez bien ne pas empiéter sur les entrées des commerces, rester auprès de votre stand et ne pas suivre les clients en direction des entrées des commerces. Les dimensions du stand ne pourront pas dépasser 4m2.» Ces règles édictées au Parti socialiste de Montreux pour sa récolte de signatures devant le centre commercial Forum, en mars, ont fait bondir sa présidente, Irina Gote. «Nous n'avions jamais eu de telles restrictions. La taille du stand ne repose sur aucun règlement. C'est trop petit pour les 10 à 15 militants que nous sommes lors de la tenue de nos stands», dénonce-t-elle.

Elle a alors interpellé le Conseil intercommunal de l'Association Sécurité Riviera (ASR), qui lui a répondu il y a deux semaines. «En automne 2017, une discussion a été entamée avec la direction du Forum, suite à des plaintes parvenues à la Police du commerce», explique le comité directeur. Des «nuisances liées au nombre toujours plus important de stands devant l'entrée» ont été rapportées. La décision a été prise, par consensus, de réduire la taille de tous les stands et de les décaler plus loin à l'est de l'entrée du centre commercial.

Ce qui froisse Irina Gote. «Nous avons toujours été respectueux vis-à-vis des commerces. Je crains qu'il y ait confusion entre les partis politiques et d'autres stands», explique-t-elle. Référence est faite aux méthodes plus intrusives d'associations caritatives récoltant des fonds à cette même place, avec des buts différents. «Nous ne faisons pas de publicité, nous informons les citoyens afin qu'ils puissent exercer leurs droits politiques», selon Irina Gote, qui souhaite une plus grande tolérance envers les partis politiques.

«La Police du commerce saura faire preuve de souplesse et de bon sens afin de satisfaire les besoins des partis politiques», tempère l'ASR dans sa réponse. Un élément pris au mot. Lors de sa dernière mobilisation devant le Forum, le PS a déployé sa tente habituelle de 9m2, malgré la restriction.

Ton opinion