Actualisé 19.10.2017 à 16:30

Jeux OlympiquesPas besoin de l'argent de Christian Constantin

Tout en le remerciant pour son engagement, le comité de candidature de Sion 2026 a décidé de se passer du turbulent homme d'affaires.

«M. Constantin n'est désormais plus partie prenante de notre projet», a déclaré Jean-Philippe Rochat. (Mercredi 18 octobre 2017)

«M. Constantin n'est désormais plus partie prenante de notre projet», a déclaré Jean-Philippe Rochat. (Mercredi 18 octobre 2017)

Keystone

Le président du comité de candidature de Sion 2026, Jean-Philippe Rochat, a à la fois rendu grâce mercredi à Christian Constantin, tout en indiquant que l'homme d'affaires octodurien n'était plus dans le projet. Les promoteurs du dossier valaisan renoncent ainsi aux quelques centaines de milliers de francs que M. Constantin avait offerts pour le projet.

«Sans lui (Christian Constantin), nous ne serions pas là où nous en sommes», a dit M.

Rochat devant la presse. «Il a toujours agi dans l'intérêt de la candidature sédunoise. Mais il est clair aussi que M. Constantin n'est désormais plus partie prenante de notre projet.» En cause, le «fameux» épisode du match Lugano - Sion de fin septembre, lorsque le président du FC Sion était allé agresser - gifles et coups de pied - le consultant de Teleclub et par ailleurs ex-sélectionneur national Rolf Fringer, lui reprochant ses attaques et son acrimonie répétées à l'encontre de lui-même, de sa famille et du FC Sion.

Renoncer à la manne promise par M. Constantin ne poserait pas de problème: Nous n'aurons pas besoin de cet argent. Nous avons d'autres investisseurs", a précisé M. Rochat. (nxp/ats)

Sion 2026: Parmelin s'exprime

Berne a décidé de soutenir la candidature de Sion pour les JO 2026, mercredi 18 octobre 2017.

Sion 2026 espère du soutien pour son projet

Le comité de candidature pour Sion 2026 et l'organisation des Jeux olympiques a présenté son projet à Lausanne afin de rassurer la population.

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!