Drame: Pas d'enlèvement sans dommages collatéraux
Actualisé

DramePas d'enlèvement sans dommages collatéraux

Quand on est kidnappé, on ne perd pas seulement quelques mois de sa vie, ou le bout d'un de ses doigts.

par
ffe

Stanislas Graf, puissant homme d'affaires, va en faire la cruelle expérience. Captif pendant de nombreuses semaines, il vit le calvaire, souffrances physiques et psychologiques. Mais son retour à la vie «normale» sera pire. Parce que les policiers et la presse ont révélé des pans de sa vie jusque-là inconnus, parce que la loyauté, la confiance et les marchandages entrent en jeu. L'équilibre subtil, peut-être illusoire, sur lequel tenait l'existence de Stanislas s'envole en fumée.

Inspiré de l'affaire du baron Edouard Empain, transposée à notre époque, le «Rapt» de Lucas Belvaux privilégie l'analyse au thriller, la psychologie à l'action. Il s'adresse à l'intelligence avant de penser à faire frémir... pour finalement mieux faire frémir. Et c'est fichtrement efficace.

«Rapt»

De Lucas Belvaux. Avec Yvan Attal, Anne Consigny

***

Ton opinion