Suisse: Pas d'incidents graves lors du carnaval de Bâle
Actualisé

SuissePas d'incidents graves lors du carnaval de Bâle

Les forces de l'ordre ne sont intervenues qu'une dizaine de fois suite à des bagarres à l'occasion du carnaval.

1 / 15
Le carnaval de Bâle s'est terminé lundi avec le défilé. Les participants ont fait preuve d'imagination. (Mercredi 21 février 2018)

Le carnaval de Bâle s'est terminé lundi avec le défilé. Les participants ont fait preuve d'imagination. (Mercredi 21 février 2018)

Keystone
Le carnaval de Bâle s'est terminé lundi avec le défilé. Les participants ont fait preuve d'imagination. (Mercredi 21 février 2018)

Le carnaval de Bâle s'est terminé lundi avec le défilé. Les participants ont fait preuve d'imagination. (Mercredi 21 février 2018)

Keystone
Le carnaval de Bâle s'est terminé lundi avec le défilé. Les participants ont fait preuve d'imagination. (Mercredi 21 février 2018)

Le carnaval de Bâle s'est terminé lundi avec le défilé. Les participants ont fait preuve d'imagination. (Mercredi 21 février 2018)

Keystone

Le carnaval de Bâle a pris fin jeudi au petit matin après trois jours et nuits de fête. La police n'a été que peu sollicitée durant les festivités. Comme lors de l'édition 2017, aucun incident grave n'est à déplorer.

Les forces de l'ordre ne sont intervenues qu'une dizaine de fois suite à des bagarres, indique le département de la justice et de la sécurité de Bâle-Ville. Douze vols (17 l'année précédente) ont en outre été signalés à la police.

Comme en 2017, le nombre d'enfants perdus par leurs accompagnants a atteint 25 unités. Pris en charge par la police, ils ont dû attendre au poste que leurs proches viennent les récupérer.

Les interventions de secouristes se sont avérées moins nombreuses que l'an dernier. Il a été fait appel à eux à 40 reprises contre 57 en 2017, principalement en raison de la surconsommation d'alcool. Enfin, 18 voitures (8 en 2017) et 243 vélos (246) parqués à des endroits inopportuns ont été déplacés. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion